Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit

Histoires de jardin pour les enfants (à lire avec ou sans les adultes), une histoire d'escargot poétique et véridique...

2 Novembre 2016 , Rédigé par fannyassmat Publié dans #LIVRES

Si on peut planter avec les enfants et suivre l'évolution de la vie des petites graines, on peut aussi les intéresser à la vie végétale en leur lisant une littérature jeunesse adaptée. 

 

Heureusement, que la littérature jeunesse s'est emparée de la thématique du jardin et de la nature. 

 

Voici le premier ouvrage de cette thématique adaptée au petites oreilles (dès 2 ans, et bien au delà). Le

 

Le voyage de l'escargot de Ruth Brown, édité chez Gallimard Jeunesse. 

 

Voici un ouvrage qui a un double mérite. 

 

Il parle d'abord du voyage extraordinaire d'un escargot, ce copain des enfants qui habite nos parcs urbains et aussi nos jardins potager). 

 

On va suivre cet escargot, nous mettent dans ses pas, à sa hauteur pour suivre (et vivre) une aventure extraordinaire.

Dans ce périple de l'escargot, on doit franchir des obstacles gigantesques et terrifiants et ne pas se décourager par ce voyage non seulement périlleux mais interminable. A hauteur d'escargot, le monde est bien vaste et atteindre la dernière salade de l'allée du jardin est une épopée (à ce titre, on peut aussi lire "Margot l'escargot" la drôle de petite bête de la collection d'Antoon Krings (édité chez Gallimard jeunesse) qui avait un jour décidé de quitter le jardin de ses parents pour découvrir "le vaste monde"). 

 

Lorsqu'à la fin de son voyage, l'escargot épuisé se couche pour se reposer, nous reprenons de la hauteur et reprenons notre regard d'humain.

Et là, nous entrons dans une autre dimension. Nous effectuons un second voyage étonnant, à hauteur d'homme et prenons conscience de la différence stupéfiante de perception entre l'animal et l'homme.

La perspective change, et le parcours si long et tortueux de l'escargot, s'avère être une courte boucle entre un plant de tomate et quelques fleurs après un passage dans un pot vide (un tunnel effrayant aux yeux de l'escargot). 

 

A travers cet ouvrage, on peut apercevoir deux perspectives : l'une en provenance d'un animal fragile, lent, une proie permanente pour tous les prédateurs vivants mais aussi à la merci des dangers de son lieue de vie. 

L'autre perspective en provenance d'un homme, un prédateur qui a aménagé ce lieu de vie qu'est le jardin ou vit l'escargot, un prédateur si fort qu'il ne voit même pas le modeste animal. 

 

Finalement, ici on s'aperçoit que les proies et les prédateurs peuvent ne pas se voir tant ils vivent dans des univers différents et pourtant identiques (En voilà une considération interessante et une piste à creuser...)

 

De plus, on peut se poser la question, qui est le prédateur et qui est la proie dans le jardin ? 

L'escargot s'installe dans le jardin du jardinier pour y manger les salades (et autres) que l'homme le super prédateur y a plantés.

L'escargot mange délibérément la nourriture de l'homme, à l'insu de ce dernier.

Et le jardinier, souvent, ne peut que constater qu'un visiteur inopportun est passé et a mangé ses laitues, et légumes feuillus, qui seront les seuls légumes de l'hiver....

 

Voilà un ouvrage qui soulève une série de questions sur les droits de chacun à "posséder" ou habiter la nature, à se poser avec les enfants...mais pas que...

Histoires de jardin pour les enfants (à lire avec ou sans les adultes), une histoire d'escargot poétique et véridique...

pssst ! l'ouvrage est notamment disponible ici :

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article