Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit

Semis de graines de courge, essai 2016

19 Septembre 2016 , Rédigé par Nanie Publié dans #GRAINES, #LEGUMES

Comme pour les courgettes, j'ai décidé un semis très tardif des graines de courges/potiron/potimarron prélevés l'année dernière sur les légumes mangés. 

Bien qu'il faille trois mois pour une récolte (si toutes les conditions sont réunies), la frustration d'avoir raté les semis du printemps (grace au temps en "dents de scie") m'ont incité à un dernier semis en août (période inadaptée). 

Mais grâce à un automne doux, qui sait si les courges ne de dévelloperont pas aussi bien que celles qui ont été plantée au printemps et qui n'ont pas poussé du tout !

Impossible de ne pas mieux faire !

 

Aussi j'ai décidé de planter les graines prélévées l'an passé sur les courges qui nous ont donné une lanterne effrayante pour halloween, et de la bonne soupe pour l'hiver. 

Les graines ont été mises dans un verre d'eau pendant 24 heures. 

Le trempage des graines dans l'eau permet de vérifier leur vitalité (les graines "vides" ou non viables flottent et ne coulent pas au fond du verre d'eau. Il ne faut utiliser que les graines qui tombent au fond du verre). 

Le trempage permet aussi de ramollir la "coquille" de la graine (comme c'est aussi le cas pour l'avocat), et de laisser sortir plus facilement la tige et les cotylédons (les deux premières feuilles). 

En moins d'une semaine, presque toutes les graines "viables" (en apparence), ont germé. 

Je suis étonnée et un peu contrariée par ce succès : mais où toutes ces plantules vont-elles être plantées ? 

S'il est recommandé de ne garder que les plants les plus beaux et de sacrifier les autres, je peine toujours à laisser mourir un plant qui a réussi à percer la terre. 

Le seul impératif que je respecte, lorsqu'il y a beaucoup de plants viable : séparer tous les plants et ne jamais les laisser en poquets (en petits paquets). Des plants non séparés finissent par s'asphixier les uns les autres. 

Tous les plants ont donc été séparés délicatement (attention à ne pas briser la tige fragile) et plantés dans des grandes jardinières. 

Auront-ils le temps de pousser et de peut-être donner de (petites) courges ? 

Affaire à suivre...

Semis de graines de courge, essai 2016Semis de graines de courge, essai 2016Semis de graines de courge, essai 2016

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article