Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit : un micro jardin urbain en expérimentation

La recette du dimanche : Cuisiner les gombos (qui n'ont pas poussé cette année)...mais qui vont quand même être goutés...

8 Novembre 2020 , Rédigé par Nanie Publié dans #RECETTE

Un semis de gombos a été tenté cette année dans le micro jardin urbain.

L'histoire détaillée du semis, est ici..

Le gombos ressemble visuellement à un "haricot" mais avec un goût à lui, et une forme en étoile (comme les caramboles). 

Bref, le semis prometteur n'a pas tenu ses promesses mais j'ai quand même eu envie de goûter ce légume exotique, histoire de savoir quand même ce que j'avais semé.

La recette du dimanche : Cuisiner les gombos (qui n'ont pas poussé cette année)...mais qui vont quand même être goutés...

Les gombos ont plusieurs noms selon les pays. 

Ils sont appelés okra aux Etats Unis, Quiabo au Brésil, Lady fingers en Angleterre, Cabou à la Réunion...

C'est un fruit issu d'une plante de la famille des Malvacées (la famille de la mauve). 

En Louisiane, aux Etats Unis on cuisine les gombos en ragoût avec de la volaille et de la saucisse. 

En Inde, les gombos sont aussi utilisés dans les currys végétariens, avec oignons, ail, coriandre, cumin, tomates, huile de sésame. 

Au Japon, on déguste la salade de gombos (cuits à l'eau), à la sauce soja. 

En Afrique de l'ouest, le gombo est un ragoût de viande à la pâte d'arachide, avec des tomates, des aubergines, des oignons, de la patate douce et des gombos.

A Cuba, le ragoût de combos se mange avec des quenelles de bananes plantains. 

 

Voici un (micro essai) de recette à base de gombos, à la façon antillaise. 

C'est une salade de gombos des Antilles (la recette a été trouvée dans un livre de "cuisine curieuse".)

 

Voici la recette pour 4 personnes (j'ai divisé toutes les quantités par quatre, "pour le test")

1 kg de gombos  (j'en ai utilisé 250 gr)

2 citrons verts (1/2 citron vert)

5 cives ou cebettes ou 3 oignons nouveaux (j'ai mis de la coriandre ciselée)

1 gousse d'ail

4 cuillères à soupe d'huile d'olive 

sel, poivre

 

Il faut d'abord ébouillanter et cuire les gombos une petite dizaine de minutes. 

Les légumes doivent être cuits en entiers (si on les coupe, ils dégagent leur mucilage, une substance visqueuse).

Après cuisson, on les laisse refroidir dans un plat dans lequel on va ensuite rajouter la sauce aromatiques (oignons, huile d'olive, ail, jus de citron). 

Bref, c'est une salade "tiède". 

 

Après dégustation,...je suis soulagée d'avoir divisé les quantité par 4. 

C'est très...particulier.

Le gombo est très gluant. J'ai eu l'impression qu'une armée de limaces était passé dans mon assiette (et ma relation avec les limaces n'est pas spécialement amicale).

Ceci dit, le goût est pourtant plutôt agréable (ça ressemble un peu à de la courgette avec des grosses graines blanches molles). Les gombos sont aussi un peu filandreux. 

ça reste difficile à définir et à comparer avec des légumes plus communs....et ça restera une expérience à part. 

A présent, je sais...que je n'en sèmerai pas en 2021, sauf peut-être pour ses qualités ornementales...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article