Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit : un micro jardin urbain en expérimentation

Bilan pré-printanier du mois de mars, dans le jardin et à la maison (semis et végétaux en place)

20 Mars 2022 , Rédigé par Nanie Publié dans #METHODES

D'habitude, je fais un tour d'horizon de ce qui va être semé mais avant de semer, il ne faut pas oublier de tenir compte de ce qui est déjà en place. Le but : garantir de la place à tout le monde, surtout lorsque l'espace est limité (ou lorsque le jardiner "a les yeux plus gros que le ventre" en matière de semis. 

 

Bref, début mars, voilà ce qui est déjà en place dans le micro jardin urbain, et qui sera présent jusqu'au début de l'été (il ne faut pas oublier la longévité des plants en place). 

Une petite salade blanche, oubliée dehors à l'automne, elle a survécu à l'hiver. 

D'après les graines présents dans le casier à graines, il s'agit d'une chicorée blanche (qui est plutôt verte d'ailleurs car elle n'a pas été blanchie). 

Bilan pré-printanier du mois de mars, dans le jardin et à la maison (semis et végétaux en place)

Le brocolis de l'été 2021, qui était resté minuscule, a trouvé ses marques dehors au cours de l'hiver 2021

Bilan pré-printanier du mois de mars, dans le jardin et à la maison (semis et végétaux en place)

A coté du plant de brocolis, il y a de nombreux radis, qui se réveillent tranquillement (ils n'auraient pas du passer l'hiver au froid car ce sont des radis de printemps...mais bon...)

Bilan pré-printanier du mois de mars, dans le jardin et à la maison (semis et végétaux en place)

Toujours à coté des radis, il y a quelques plantules de mizuna qui elles passent l'hiver dehors sans sourciller...

Elles restent petites jusqu'au redoux puis se réveillent...

Bilan pré-printanier du mois de mars, dans le jardin et à la maison (semis et végétaux en place)

La moutarde "osaka segal" a elle aussi subi le froid mordant de l'hiver et patiente...

Bilan pré-printanier du mois de mars, dans le jardin et à la maison (semis et végétaux en place)

Il y a bien sur les bulbes de fleurs plantés à l'automne qui se sont réveillés au redoux, les narcisses, les crocus, les muscaris, les jacinthes...Ils sont en fleurs et font de jolies tâches de couleur dans les jardinières.

Bilan pré-printanier du mois de mars, dans le jardin et à la maison (semis et végétaux en place)Bilan pré-printanier du mois de mars, dans le jardin et à la maison (semis et végétaux en place)
Bilan pré-printanier du mois de mars, dans le jardin et à la maison (semis et végétaux en place)Bilan pré-printanier du mois de mars, dans le jardin et à la maison (semis et végétaux en place)

Il y a aussi les lys qui se réveillent, mais eux sortent tout juste de leur torpeur...

Bilan pré-printanier du mois de mars, dans le jardin et à la maison (semis et végétaux en place)

En parlant des fleurs, il y a aussi une autre forme de vie qui se réveille : celle des osmies aussi appelées abeilles maçonnes. 

Mi mars, les premiers mâles ont été aperçus à cotés des muscaris....

Bilan pré-printanier du mois de mars, dans le jardin et à la maison (semis et végétaux en place)

Enfin, dernier réveillé : la ciboulette. 

La ciboulette "fine danoise" semée il y a trois ou ans ans, puis divisée, se réveille tous les ans au redoux. 

Cette division ci a été repiquée dans un pot superposable consacré aux aromatiques. 

Autre avantage de la ciboulette qui revient tous les ans, après floraison elle dissème ses graines tout autour d'elle, créant des "bébés ciboulette" tout neuf...L'année 2022 aura donc aussi des tiges de ciboulette autosomes au cours de l'année 2021...

Bilan pré-printanier du mois de mars, dans le jardin et à la maison (semis et végétaux en place)

Du coté des semis réalisés en février 2022, les salades "iceberg" ont beaucoup peiné mais ont résisté aux températures proches de zéro pendant les nuits. 

Elles étaient installées en alvéoles dans une mini serre, dehors. 

Bilan pré-printanier du mois de mars, dans le jardin et à la maison (semis et végétaux en place)

Comme les salades iceberg, les chou tatsoi ont peiné, mais le redoux leur redonne des forces...

Bilan pré-printanier du mois de mars, dans le jardin et à la maison (semis et végétaux en place)

L'agastache semée en système de culture indoor, a aussi été repiquée dans un pot plus grand et a commencé à être endurcie à l'extérieur, en journée.

Il faudra lui trouver une place. 

Bilan pré-printanier du mois de mars, dans le jardin et à la maison (semis et végétaux en place)

Les physalis, qui devaient fleurir en avril, sont déjà en fleur en mars. Mais il est encore trop tôt pour les installer dehors car ce sont des solanacées comme les tomates et les piments. 

Il va falloir attendre encore un peu....mais s'ils poursuivent leur croissance comme précédemment, il faudra leur trouver une place au soleil et un pot de belle taille. 

Bilan pré-printanier du mois de mars, dans le jardin et à la maison (semis et végétaux en place)

La sariette, également cultivé dans le même système, a été repiquée à l'extérieur, dans le pots à aromates (le pot empilable).

Elle semble s'être plus ou moins adaptée à ses nouvelles conditions de vie. 

Bilan pré-printanier du mois de mars, dans le jardin et à la maison (semis et végétaux en place)

Et concernant les semis, les piments sont rares cette année (peut être que les graines sont trop anciennes pour germer). 

Quoi qu'il en soit, deux plantules de "sucettes de Provence" sont en forme. Ce sont les plantules les plus prometteuses (pour le moment).

Les plants de piments ont aussi besoin d'un bon volume de terre et de place pour s'épanouir et fructifier. 

Bilan pré-printanier du mois de mars, dans le jardin et à la maison (semis et végétaux en place)

Le piment "aji charapita" se développe lui aussi, lentement mais sûrement.

Les années passées, un pot de 15 litres avait suffit car c'est une variété buissonnante sauvage. Mais plus le contenant est important, plus la récolte peut être importante....

Bilan pré-printanier du mois de mars, dans le jardin et à la maison (semis et végétaux en place)

Il faudra aussi trouver une petite place pour le "bolivian rainbow", un piment décoratif de petite taille. Il va remplacer le "rumex twilight" semé en 2020. 

Il prend peu d'espace mais il lui faut une place au soleil.

Bilan pré-printanier du mois de mars, dans le jardin et à la maison (semis et végétaux en place)

Les semis de tomate ont eux aussi commencé. 

Ils sont encore bien frêle...Mais il va falloir songer à leur trouver la place idéale pour cet été.

Il y a des "gardener's delight" et des "cocktails cléméntines"....

Bilan pré-printanier du mois de mars, dans le jardin et à la maison (semis et végétaux en place)

Il y a aussi les essais en cours, notamment les pépins de fruits d'hiver, semés au chaud dont les caramboles....

Concernant les caramboles, difficile de savoir par avance la taille idéal du contenant qui doit être adapté à la croissance (qui elle, est inconnue). 

Bilan pré-printanier du mois de mars, dans le jardin et à la maison (semis et végétaux en place)

A présent, il faut y ajouter les semis en cours  : piments, tomates, fleurs variées et curiosités exotiques.

Au boulot ! 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article