Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit : un micro jardin urbain en expérimentation

Aménagement du jardin urbain, petit topo sur les pots empilables

23 Février 2022 , Rédigé par Nanie Publié dans #METHODES, #AROMATIQUES, #ASTUCES

Le printemps arrive et les semis sont déjà programmés. 

Mais parallèlement à l'étape du semis, il faut aussi penser aux pots et contenants qui vont servir d'habitat à tous les futurs plants.

Et année, après année, les pots se remplissent et se raréfient (tandis que le balcon est envahi de végétaux). 

Aussi, il est parfois utile d'utiliser des pots "optimisés" comme les pots emplilables. 

Les pots empilables sont des pots en plastiques à trois "alvéoles" (généralement) et qui s'empilent en quinconce pour optimiser la place. Le but est de créer une tour végétale à la verticale (et non plus à l'horizontale), et ainsi de dégager de l'espace au sol pour que "tout le monde" puisse s'installer (jardinier compris). 

Depuis deux ans, un système de pot empilables est utilisé dans le micro jardin urbain pour les raisons de place mais aussi d'arrosage automatique, en été (l'eau coule des pots supérieurs vers les pots inférieurs, donc drainage et arrosage parfait (ou presque)).

Si ce système a ses limites (on ne peut malgré tout, pas empiler indéfiniment des pots car ils sont en plastiques et il faut rester raisonnable dans le nombre de pots à empiler), il faut cependant souligner ses avantages.

Et après deux ans de recul et en regardant les photos, il faut noter que ce système "gain de place" permet de réunir des végétaux aux "besoins similaires" (pas besoin de différencier les apports d'engrais et l'arrosage). Une tour de basilic, une tour de fraise ou une tour d'aromatiques y trouveront leur compte. 

On peut même y installer des variétés différentes mais qui ont des besoins en fraîcheur  similaires. On peut notamment y mêler aromatiques, basilic, salades (roquette et salade à couper), et des herbes type ciboulette ou coriandre (sur le pot supérieur). 

Il faut cependant éviter d'installer des végétaux invasifs comme la menthe qui aura tendance à empiéter sur le territoire de ses voisins (y compris entre variétés de menthe : la menthe fraise aux petites se fait toujours dévorer par la menthe verte).

Aménagement du jardin urbain, petit topo sur les pots empilables

Autre avantage de ce système "gain de place" et "réunion de végétaux aux besoins similaires", il faut avouer que c'est plutôt joli. 

En jouant sur la couleur des feuillages (entre basilic pourpre et vert) sur la taille des feuilles (basilic à grandes et petites feuilles) ou persil découpé, on peut même créer des compositions dynamiques et esthétiques. 

De plus, on peut même y installer des végétaux saisonniers qui saison après saison, viendra animer un balcon ou une terrasse du printemps à l'hiver, en alternant les formes et les couleurs. 

Voilà déjà de quoi réfléchir au décor du printemps 2020. 

Quelques salades à couper aux feuilles dentelées et qui supportent la fraicheur du début du printemps, pourraient inaugurer l'installation. 

Quelques choux type mizuna ou des moutardes asiatiques rouges pourraient rejoindre les salades....

Et aussi des petits radis à croissance rapide !

Bref, affaire à suivre...

ici la coriandre est en fleurs, ce qui est encore plus beau. la surface avait été paillée pour maintenir l'humidité au début de l'été.

ici la coriandre est en fleurs, ce qui est encore plus beau. la surface avait été paillée pour maintenir l'humidité au début de l'été.

...et pourquoi ne pas y installer aussi les aromatiques cultivées dans le système Lilo ? L'agastache et le thé des jardins pourrait être installés dès le mois de mars...(ils se sèment théoriquement en extérieur dès le mois de mars). 

Bref, affaire à suivre...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article