Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit : un micro jardin urbain en expérimentation

Semis de "salade à couper", de tous les mois, en plaque alvéolée, premier essai

7 Février 2022 , Rédigé par Nanie Publié dans #semis, #LEGUMES

Voici la suite des semis potager de printemps dans le micro jardin urbain. 

Après le début des semis de piments en janvier, il est encore un peu tôt pour les tomates et les autres légumes. 

Mais il y a un légume qui peut se semer "à la fraîche" (à partir de 10°) dès février : celui de salade. 

Les semis de salade s'effectuent souvent à partir de mars en extérieur ou en février à l'abri au chaud. 

Certaines variétés se sèment une partie de l'année, tandis que d'autres à développement rapide, se sèment toute l'année. 

Parmi ces salades à semer toute l'année (aussi appelée "salade de tous les mois"), il y a dans la réserve de graines, des "salades à couper en mélange". 

En d'autres termes ce sont des salades dont on coupe les feuilles une à une et dont on laisse le coeur et ses racines en terre, car elle fera de nouvelles feuilles pour remplacer les feuilles coupées. Bref, c'est une salade qui se régénère (au moins en partie). 

Un semis de salade issues de ce sachet a déjà été tenté avec un certain succès, mais en version hydroculture. La salade cultivée était une "red bowl" (anecdote en lieu ci dessous).

L'heure des semis de salade a donc sonné pour les variétés de printemps mais aussi pour celles de toute l'année.

Ceci dit, la culture de salade et moi, c'est une histoire... compliquée (hormis pour les salades élevées dans l'eau (en hydroculture quoi)). 

Effectivement après lecture de l'ouvrage de Xavier Mathias "Des salades toute l'année dans mon jardin" (édité chez Terre vivante), certaines erreurs sont déjà repérées. 

Il ne faut pas le moindre écart d'arrosage pour éviter un étiolement rapide des plantules. 

Il faut également un sol riche et notamment en azote car c'est une plante à feuilles et à croissance rapide (je pensais à tort, que les salades se plaisaient en sol appauvri). 

Autre information à retenir, les salades apprécient le soleil car elles ont une photosynthèse forte comme toutes les plantes à croissance rapide, le soleil est donc le bienvenu (hormis le soleil brûlant de l'été, évidemment). 

Ces corrections étant apportées, on peut se lancer dans un nouveau semis plus "éclairé".  

Les graines ont été semées en plaques alvéolées placées dans un bac à semis rempli d'eau (il n'y aura donc pas de risque d'assèchement du terreau). 

Pour revenir à la variété de salade semée,

Il y a dans ce sachet de salade à couper, trois variétés : de la "feuille de chêne blonde", de la "salade bowl verte" et de la "salade bowl rouge". 

Semis de "salade à couper", de tous les mois, en plaque alvéolée, premier essai

La levée de ces variétés est théoriquement de 6 à 8 jours. 

La température du sol pour la levée doit être de 10 ° minimum 

Elle se sème donc en pleine terre de mars à septembre, période à laquelle la température de la terre est adéquate, ou à l'abri entre octobre et février.

(Pour un semis en pleine terre, il est conseillé de semer ces salades à couper à proximité des radis qui les empêcherait de monter en graines, mais c'est une étape encore lointaine). 

Bref, les graines ont pris un bain le 31 janvier.

Le but du bain : ramollir la graine pour faciliter la germination.

Les graines germées ont ensuite été placées en minialvéoles de terreau pour débuter leur croissance.

Les plantules les plus prometteuses pourraient rejoindre le système  d'hydroculture comme pour l'essai réussi de la "red salade bowl".

Si les conditions de température et d'humidité sont adéquates, la levée pourrait avoir lieu vers le 08 février. 

photo prise le 03 février

photo prise le 03 février

Le 06 février, les premiers signes de germination sont visibles.

Semis de "salade à couper", de tous les mois, en plaque alvéolée, premier essai

Affaire à suivre...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article