Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit : un micro jardin urbain en expérimentation

Au mois de janvier, on prépare son plant de semis des piments : tour d'horizon de ce que sera semé ou pas

10 Janvier 2022 , Rédigé par Nanie Publié dans #METHODES, #semis

En février, la saison des semis commence pour certaines légumes annuels et frileux, qui ont besoin de six mois de croissance pour fleurir et fructifier. 

En février, l'heure des premiers semis de piments a sonné, mais avant l'heure des semis, vient l'heure du choix de ces semis : en janvier ! 

Le temps de les choisir, de les commander, de les recevoir, nous sommes bien vite en février. 

En 2022, qui sera semé et qui ne reviendra pas ? 
 

Parmi les bonnes surprises de 2021, malgré un été particulièrement pluvieux et humide qui a beaucoup pénalisé les plants de piments qui aiment la chaleur et une certaine sécheresse : il y a le "yellow button". 

Ce petit piment jaune qui ressemble beaucoup à un biquiño (petit bec) a été cultivé "par hasard", grâce à la cueillette d'un piment dans un grand parc urbain. Les graines avaient été récupérées sur le fruits, séchées et stockées en attendant de les semer et de peut-être pouvoir les goûter.

Le plant de "yellow button" est un habanero qui ne pique pas (il était cultivé dans un grand parc urbain, à hauteur des enfants, les jardiniers ont donc éviter d'exposer des fruits brûlants). 

Ce plant a poussé avec une certaine régularité et a formé un branchage solide  avant de former des très petites fleurs blanches (la taille des fleurs est aussi une indication sur la taille future des piments) et des fruits. 

Les fruits ont longtemps été laissés sur le plant en attendant qu'ils mûrissent (chose difficile sous la pluie et un ciel plombé). 

Le plant est assez grand, malgré une culture en pot (le plant a sans doute atteint les 70 cm de haut).  Il lui faut donc un peu de place. 

Mais quand les piments ont été goûtés : quelle bonne surprise ! Ils ressemblent un peu au piment végétarien, parfumés, légèrement piquant et fruités. 

Voilà un test imprévu qui donne une vraie bonne surprise. Aussi en 2022, il faut espérer que les semis de "yellow button" seront aussi réussi que celui de 2020.

ici le plant de "yellow button" en septembre, il y a encore des fleurs et des fruits verts, mais les premiers fruits jaunes sont présents.

ici le plant de "yellow button" en septembre, il y a encore des fleurs et des fruits verts, mais les premiers fruits jaunes sont présents.

Autre bonne surprise, à tenter de renouveler en 2020, dans la même veine que les "yellow button", les piments végétariens. 

En 2021, un autre essai par hasard, grâce à des graines récupérées sur un fruit acheté dans le commerce, a été tenté. 

Malgré un départ assez laborieux, le plant de piment végétarien s'est  solidifié et a formé de nombreuses fleurs, puis de nombreux fruits. 

Le plant de piment végétarien a été le plus productif de toutes les variétés semées en 2021. Il a été goûté...et la magie s'est opérée à nouveau. Ce piment fruité et légèrement piquant est à part. S'il est doux et ressemble peu au piment ardent le plus souvent cultivé, il est  sans doute, l'un des plus interessant et facile à cultiver.

Au mois de janvier, on prépare son plant de semis des piments : tour d'horizon de ce que sera semé ou pas

Autre piment incontournable : le "aji charapita". 

Cette variété qui forme de petits fruits jaunes, fruités et fort et présenté comme le piment le plus fort du monde. 

Il a été semé pour la première fois en 2019, dans le micro jardin urbain, et a produit des fruits surprenants et totalement indispensables....

Bref, le aji charapita est une autre "révélation pimentestque" à renouveler. 

De plus, il est facile de culture et peu exigeant, sous un soleil de plomb et sous la pluie, il s'adapte (héritage génétique peut-être, car cette variété est une piment sauvage).

ici, le plant de "aji charapita" de 2021. Il est couvert de fruits.

ici, le plant de "aji charapita" de 2021. Il est couvert de fruits.

Autre variété déjà testée, mais non renouvellé en 2021 : le "lemon drop" (ou "aji lemon"), un piment long, de petite taille, au parfum de fruits mais piquant. 

plant de "aji lemon" de 2020

plant de "aji lemon" de 2020

Autre indispensable : le japaleño. 

Ceci dit, l'année 2021 n'aura pas été celle du japaleño. 

Deux variétés ont été semées, et ont été assez décevantes. 

L'une des deux variétés, non piquante, n'a...aucun interêt (c'est un peu triste) et l'autre a beaucoup peiné à murir sous le ciel plombé du printemps et de l'été 2021).

Mais un japaleno vert ou rouge, en saumure, c'est indispensable  dans un plat tex mex (type chili con carne) ou...partout ailleurs...

ici, un plant de japaleno de 2020

ici, un plant de japaleno de 2020

Cette année, il y aura aussi des semis renouvelles suite aux semis ratés de 2021. 

Parmi ces ratés sur lesquels je fondais beaucoup d'espoir (et de curiosité) : le piment "count dracula" qui a péniblement fleuri en octobre....

Les fleurs du count dracula sont violettes, c'est rarissime suri un plant de piment.

Les fleurs du count dracula sont violettes, c'est rarissime suri un plant de piment.

ainsi que le "purple tiger" un piment au feuillage tigré vert, blanc et violet, et qui avait échoué en 2021. C'est un piment aussi décoratif qu'alimentaire.

Autre raté : le piment pasilla bajio, qu'il faudra réussir cette année (mais la réussite ne dépend que très partiellement du jardinier, même passionné). 

le plant de pasilla bajio a jauni sous les averses de 2021.

le plant de pasilla bajio a jauni sous les averses de 2021.

Autre essai à renouveler : le cherry bomb...qui a pourri sous la pluie en 2021...et s'est partiellement fait dévorer par les limaces (qui n'ont pas peur des piments, loin s'en faut).

Et il y a celui "dont il ne faut pas prononcer le nom" (ou plutôt qu'il ne faut pas goûter, et qu'il faut manipuler avec des gants) : le "carolina reaper". 

Des graines avaient été achetées il y deux ans, et n'avaient soit : pas germé, soit germé mais ont végété pendant des mois faut de conditions de culture adaptées. 

Bref, en 2022, l'ultime graine du sachet sera semée...et qui vivra verra...

Au mois de janvier, on prépare son plant de semis des piments : tour d'horizon de ce que sera semé ou pas

Mais il y aura aussi des semis de piments récoltés sur des plants adultes (cueillis en catimini dans des parcs), comme celui-ci (je n'ai pas noté son nom, c'est ballot !). 

ainsi que du piment "sucette de Provence" (semis en détail ici)

Voilà déjà un planning bien rempli...mais qui pourrait se remplir encore un peu plus (car il y a toujours des variétés qui arrivent à l'improviste et auxquelles je ne peux pas résister). 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article