Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit : un micro jardin urbain en expérimentation

Tour du potager estival, suite et fin...

21 Août 2021 , Rédigé par Nanie Publié dans #TOUR DU JARDIN

Après le "potager tour" partiel du début de semaine dernière, voici la suite....les fruits commencent à rougir un peu avec le retour du soleil (mais pour combien de temps ???)

Ceci dit, ce tour de jardin reste bien « en demi teinte » entre la grise mine liée à l’absence de soleil et le mildiou qui a considérablement abîmé les feuilles des légumes d’été. 
 

Les tomate "brin de muguet" sont encore vertes pour la plupart, toujours en raison de cette météo grise et humide. Mais les fruits sont de taille conforme (c'est une petite tomate cocktail) et très agréables, juteux et sucrés. 

La variété cultivée pour la première fois cette année, pourrait revenir l'an prochain. 

Tour du potager estival, suite et fin...

Les tomates cerise "discount", sur lesquelles je n'aurai pas parié un sou en raison du prix dérisoire des graines a résisté aux pluies et aux limaces voraces du printemps et de l'été. Même si les attaques l'on diminué, il forme des petites grappes régulières de fruits rouge, bien agréables...

Tour du potager estival, suite et fin...

Le mais "pop corn fraise" que je tente de cultiver depuis deux ou trois ans...semble former un fruit en contrebas de la fleur. 

Les deux épis ont fleuri en août...

Il va falloir attendre encore un peu pour voir si le fruit correspond au descriptif du semencier...

Tour du potager estival, suite et fin...

Les piments japaleños "felicity" les japaleños non piquants, sont en forme. Le plant affiche de beaux fruits de taille attendue...mais effectivement, il ne pique pas du tout et sa saveur ne correspond pas du tout à celle du japaleño espéré.

C'est donc une déception. Il est déjà certain que cette variété ne sera pas semée à nouveau en 2022. 

Tour du potager estival, suite et fin...

Le plant de piment "japaleño" la bomba se porte également bien, même s'il affiche de moins nombreux fruits que son cousin non piquant (le "felicity").

Il a également été goûté. Il pique peu non pas en raison de la variété mais du manque de soleil et du lessivage de la terre sous les averses continues du printemps et de l'été. Comme le sol, le goût des piments est "dilué".  Pour remédier à cette fadeur il va falloir les laisser avoir soif, les prochains jours...pour qu'ils concentrent leur arôme.

Tour du potager estival, suite et fin...

Le plant de piment "count dracula" qui était très beau avec son feuillage sombre et panaché a été impitoyablement dévoré par les limaces (à moins que ce ne soit pas la piéride). Il n'en reste qu'un squelette surmonté de quelques boutons floraux...Plus le temps passe et plus la récolte semble compromise...

Le temps pluvieux du printemps et de l'été 2021 n'ont pas seulement donné de la fadeur aux piments, mais aussi des limaces impitoyables. 

Tour du potager estival, suite et fin...
Tour du potager estival, suite et fin...

Le piment décoratif « black pearl » forme tout juste ses premiers boutons floraux. Malgré des attaques de limaces, il est en meilleur état que le "count dracula".

Tour du potager estival, suite et fin...

Le piment "pasilla bajo" lui aussi a subi les morsures d'un insecte gourmand et ses feuilles sont ajourées de tous les cotés. Ceci dit, il compte de nombreuses fleurs. Il ne manque que les fruits...

Il a été installé en plein soleil pour le stresser un peu et pour qu'il s'empresse de fleurir sentant que l'heure de la reproduction est arrivée.

Tour du potager estival, suite et fin...

Le piment "button yellow" a beaucoup poussé. Il est assez grand (une cinquantaine de cm de hauteur) et affiche de nombreuses petites fleurs blanches. Pas encore signe de fruits, mais je croise les doigts. Je suis assez étonnée de sa taille. 

Ses fruits sont quant à eux très petits (les graines semées avaient été récoltées sur des fruits dans un grand parc urbain).

Tour du potager estival, suite et fin...

Le concombre russe, en voilà un sur qui je comptais fortement, et qui s'est étalé comme prévu. Il a été taillé en juillet et a proliféré. Il affiche de nombreux petits cornichons (il aurait sans doute fallu le tailler à nouveau en août...mais il n'est pas trop tard). Sans taille, les cornichons n'arriveront pas à leur taille définitive (celle d'un gros oeuf) et resteront petits. 

Mais c'est une réussite malgré tout...surtout si l'on compare le résultat avec les concombre "long vert maraicher" ou les courgettes "rondes de nice". 

Tour du potager estival, suite et fin...

Le plant de courgettes ronde de Nice, n'a définitivement pas donné de fleurs femelles malgré un très bon départ. Il a attrapé le mildiou sous les averses, et s'est couvert du champignon "moisi". Aussi, il a été définitivement taillé.

Pas de photo pour ce plant pitoyable, qui avait pourtant si bien poussé en juin...

Le plant de potiron "bleu de Hongrie" n'a pas davantage de fleurs femelles que les courgettes, mais il a mieux résisté au mildiou. Il affiche quelques jolies feuilles charnues...et strictement décoratives.

Tour du potager estival, suite et fin...

La citronnelle, en voilà une qui a souffert de l'hiver et qui a profiter du printemps humide et frais pour renaitre de ses cendres. Elle affiche à nouveau des feuilles vertes et des bulbes (de petite taille).

Quelques tiges ont été cueillies. Les bulbes parfumés sont de petite taille mais conforme à l'arôme attendu.

Tour du potager estival, suite et fin...

La sauge...est énorme. Elle forme un buisson qui mange beaucoup d'espace. Elle est si imposante qu'il va falloir réduire son embonpoint avant l'automne.

Sauge

Sauge

Les ipomées, auto semées en 2021, issues des graines d'ipomées cultivées en 2020 se sont réveillées il y a quelques jours. Mais à la place des ipomées bleues, ce sont des ipomées pourpres qui s'affichent...il y a un mystère que je peine à comprendre...

Tour du potager estival, suite et fin...

Les tournesols auto semés issus d'un mélange de graines pour oiseaux ont été taillés car ils prenaient beaucoup de place et affichaient des feuilles grises peu réjouissantes...

....après réflexion il s'avère que c'était une énorme bêtise, car il faut attirer les pollinisateurs pour permettre la fructification des piments en fleurs....Punaise !

 

Bref, la fin de la saison estivale arrive, et le ménage au potager a commencé un peu trop vite...tant pis, ce qui est fait est fait. C'était pourtant une erreur facile à éviter...

A suivre...

Tour du potager estival, suite et fin...

....après réflexion il s'avère que c'était une énorme bêtise, car il faut attirer les pollinisateurs pour permettre la fructification des piments en fleurs....Punaise !

 

Bref, la fin de la saison estivale arrive, et le ménage au potager a commencé un peu trop vite...tant pis, ce qui est fait est fait. C'était pourtant une erreur facile à éviter...

A suivre...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article