Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit : un micro jardin urbain en expérimentation

Autre leçon de l'été : les paillis, observations et acclamation !

2 Août 2021 , Rédigé par Nanie Publié dans #METHODES

En observant ce que se passe sur le balcon, on apprend des choses inattendues. 

Après l'observation instructives des tournesols auto semés (car les tournesols semés, de jolis tournesols rouges, ne se sont pas décidé à germer, eux !), voici la suite des idées à noter. 

Le paillage ! 

Combien de fois, a t'on entendu parler de l'importance capitale du paillage l'été pour limiter l'évaporation de l'eau et maintenir la fraîcheur dans un pot. 

Mais il y a paillage et paillage....

J'ai testé de nombreux types de paillis, achetés à prix d'or en jardinerie. 

Le paillis d'écorces de pin (qui ont été utilisés pour protéger des lavandes).

 

Le paillis de plaquettes de châtaigner pour protéger des arbres fruitiers (type citronnier).

 

Le paillis "de paille" pour pailler les piments et tomates, qui m'a semblé nettement au dessus des autres. Ce paillis malgré les apparences ne s'envole pas. Ceci dit, après observation, il me semble que la terre sèche vite. 

ici, le chou kale a été paillé " à la paille".

ici, le chou kale a été paillé " à la paille".

Puis j'ai testé un peu par hasard, le paillis d'écorces de coco, qui a changé ma vie...(ou presque).

Un paillis d'écorce de coco (et non de fibres de coco, dont le grain est fin), a été acheté par hasard chez un discounter pour tester...pourquoi pas ????

C'est un paillis brut qui se réhydrate et qui quadruple de volume une fois imbibé d'eau. Il prend donc peu de place une fois sec et beaucoup de place une fois humide.

Et finalement, c'est ce paillis d'écorces de coco acheté à prix bas, et sur lequel je n'aurai pas parié, qui conserve (et de loin) le mieux l'humidité et la fraîcheur au pied des plants....

Comment je m'en suis rendue compte ? 

En observant un plant de pastèque "sugar baby" (un semis raté depuis trois ans), qui pousse à l'ombre dans un pot recouvert d'un épais paillis d'écorces de coco...il s'avère que la terre peu arrosée, reste bien fraiche et humide en surface.

Autre détail : les pastèques qui ont toujours refusé de fructifier, affichent plusieurs fleurs femelles, comme autant de promesses de fruits, depuis quelques jours. 

Ultime vérification : ce plant va être laissé sans arrosage pendant plusieurs jours au coeur de l'été, pour vérifier si l'humidité reste dans le pot, grâce au paillis. C'est un pari risqué, mais permettra de vérifier l'efficacité de ce paillis épais et fibreux.

Affaire à suivre...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Tido 30/08/2021 12:43

Bonjour Stéphanie,
Merci pour votre retour objectif sur la qualité du produit testé.
Je vais donc m'abstenir de tenter l'expérience :-)
A bientôt.

Tido 05/08/2021 18:01

Bonjour Stéphanie,

Je suis très intéressée par vos différentes expériences et les informations qui en découlent.

Est-il possible de connaître plus précisément la marque de votre paillis d'écorce de coco et le nom de l'enseigne où il est possible de s'en procurer ?

J'ai bien envie de tester ce produit mais sans faire trop d'essais de produits différents.

Merci pour votre réponse.
Cordialement.

fannyassmat 26/08/2021 19:01

bonjour, après réflexion, le paillis n'était pas de si bonne qualité que je le croyais. Il a été acheté chez "Action", une enseigne discount.