Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit : un micro jardin urbain en expérimentation

Les fleurs du mois de juin 2021, dans le micro jardin urbain

28 Juin 2021 , Rédigé par Nanie Publié dans #FLEURS, #TOUR DU JARDIN

Petit tour de jardin, fin juin pour observer la vie végétale de saison, dans le micro jardin urbain. 

Il y a tant de petites choses à voir, qu'il va falloir faire un tour en plusieurs épisodes. 

Aujourd'hui, c'est le tour des fleurs. 

Chaque année, l'essentiel du micro jardin est consacré aux semis de petits légumes annuels...et pourtant il y a de plus en plus de fleurs.

Il y a quelques fleurs semées, quelques fleurs qui reviennent parfois d'année en année, ou qui arrivent sous forme de graine avec le vent, les oiseaux. Il y a aussi des fleurs surprises, totalement inattendues, donnant l'impression de recevoir un cadeau imprévu. 

Bref, malgré l'impression que le jardin n'est pas spécialement fleuri...il y a quand même du monde de toutes les couleurs...

Autre intérêt de ce petit inventaire des fleurs fin juin 2021 : la possibilité de le comparer avec l'inventaire de juin 2020. On peut voir les fleurs qui ont disparu ou dépéri, celles qui se sont installées définitivement, celles qui se sont multipliées et qui ont trouvé un emplacement adapté à leurs besoins, celles qui ont enfin fleuri après plusieurs semis ratés. Bref, c'est un retour d'expérience, qui n'est pas seulement lié aux qualités du jardinier mais aussi aux conditions météorologiques qui changent année après année, le climat devenant plus sec et plus chaud...

 

Voici donc, ce qui a poussé au mois de juin 2021, dans le micro jardin urbain. 

Les lys. 
Ils ont été plantés il y a trois ou quatre ans, sous forme de bulbe (achetés à prix prix chez un discounter). Malgré mon scepticisme sur leur floraison, il faut noter qu'ils se sont étoffés année après année et ont offert des floraisons de plus en plus spectaculaires, malgré un terreau assez sec et pauvre et une exposition en plein soleil l'été.  Ils semblent donc, plutôt résistant à la chaleur et la sécheresse. 


Ce sont toujours les lys orange qui ouvrent le ballet.

Les fleurs du mois de juin 2021, dans le micro jardin urbain

...suivis des lys rose

Les fleurs du mois de juin 2021, dans le micro jardin urbain
Les fleurs du mois de juin 2021, dans le micro jardin urbain

Puis des blancs (ils ne sont sont pas encore ouvert fin juin, mais les boutons floraux sont formés). Ils ont un parfum suave et entêtant. 

Autre floraison beaucoup moins spectaculaire mais très décoratives avec son camaïeu de bleu-rose : les nigelles de Damas. 

Elles se re-sèment toute seules tous les ans, dans un terreau sec et plutot pauvre, qui semble malgré tout leur convenir. 
Sous le soleil accablant et les températures chaudes du jour comme de la nuit, elles ont cependant vite fait de monter en graines et de former leur coque. 
Ces coques sont parfois utilisées en bouquets secs mais je préfère les laisser en place : de cette manière, elles se ré-sèmeront spontanément en 2022. 

Les fleurs du mois de juin 2021, dans le micro jardin urbain

Les fleurs suivantes sont des fleurs sauvages (presque des mauvaises herbes) que je tente d’implanter de force...c’est laborieux mais ça y est ! 

Les coquelicots que je sème depuis deux ou trois ans, se sont enfin installés, à l'endroit le plus sec et pauvre...
Comme pour les nigelles de damas, les fleurs « qui montent en graines » sont laissées en place, où elles reviendront peut être en 2022, plus nombreuses. 

Les fleurs du mois de juin 2021, dans le micro jardin urbain

Autre fleur a se réveiller en juin : la lavande.

Elle est elle aussi installée sur une terre assez pauvre et sèche mais c'est une plante méditerannéene, elle est donc adaptée à des conditions de culture, un peu rudes. 

Année après année, elle s'étoffe, elle aussi, pour le plus grand plaisir des abeilles qui les fréquentent assidument.

Les fleurs du mois de juin 2021, dans le micro jardin urbain

Autre fleur, mais celle-ci a été semée au printemps 2021.
Les capucines « lobb spit fire », des capucines de petite taille testées pour la première fois en 2020, fleurissent à leur tour.

Leur couleur vive est très belle et leur pétales ressemble à du velours. Elles sont vraiment fascinantes. 

Il semblerait que les capucines, comme les nivelles de Damas et comme les coquelicots se re-sème facilement à l'endroit où elle a poussé l'année précédente. C'est bon à savoir pour 2022...

Les fleurs du mois de juin 2021, dans le micro jardin urbainLes fleurs du mois de juin 2021, dans le micro jardin urbainLes fleurs du mois de juin 2021, dans le micro jardin urbain

Autre floraison (surprise, car elle a été semée en 2020 et n’a pas été à nouveau semée en 2021) : "la mauve de Mauritanie". 
c’est une variété de mauve dont la couleur est plus vive que la mauve sylvestre (la mauve que l’on connaît et qui se sème toute seule sur les chemins. Aussi elle est perçu comme une fleur sauvage voire une mauvaise herbe...à tort). 
Pour revenir à la "mauve de Mauritanie", des graines avaient été offertes en cadeau par une enseigne de produits cosmétiques. Elle est très belle et très lumineuse....et se sème toute seule....

D'ailleurs les graines de cette mauve, sont depuis peu vendues en jardinerie...

Les fleurs du mois de juin 2021, dans le micro jardin urbainLes fleurs du mois de juin 2021, dans le micro jardin urbain
Les fleurs du mois de juin 2021, dans le micro jardin urbain

Autre floraison, très discrète (presque secrète) celle des oxalis aussi appelés trèfles à quatre feuilles.

Les oxalis sont des plantes à bulbilles qui forment de jolies feuilles et affichent de discrètes fleurs roses. 

Elles aussi reviennent tous les ans (mais ce sont théoriquement des bisannuelles)...

Elles se multiplient sans doute sous terre au printemps (comme les bulbes de lys)

Les fleurs du mois de juin 2021, dans le micro jardin urbainLes fleurs du mois de juin 2021, dans le micro jardin urbain
Les fleurs du mois de juin 2021, dans le micro jardin urbain

Autres floraisons coté arbres et potager : 

Le citronnier caviar affiche à son tour ses petites fleurs blanches très parfumées et très appréciées des abeilles et autres pollinisateurs.

Il avait été acheté il y a deux ou trois ans, et après un départ un peu lent, il fleuri  a présent presque toute l'année, avec une floraison plus importante en juin, juillet.

Les fleurs de citronnier sont très odorantes et pulsât jolies avec des tons blancs et parfois rose. Les fleurs sont autogame, c'est à dire qu'elles portent les parties mâles et femelles sur une même fleur (pour une pollinisation facilitée...et une fructification optimale). 

Les fleurs du mois de juin 2021, dans le micro jardin urbain

Du côté des plants potagers, les brocolis est aussi en fleur...mais ce n’est pas une bonne nouvelle, car il faut cueillir les bouquets avant la floraison (et non pas après). 
Cceci dit, il sera peut être possible de récupérer les graines de ce plant « aguerri » aux conditions de culture dans le micro nation urbain. 

Les fleurs du mois de juin 2021, dans le micro jardin urbain

Le plant de cornichon de Russie a fleuri à son tour (ici c’est une fleur mâle, à la tige longue. Les fleurs femelles, qui donneront les fruits sont montées sur une tige bombée, embryon du futur fruit).

Les fleurs du mois de juin 2021, dans le micro jardin urbain

Le plant de « mini concombre snack », affiche lui aussi ses premières fleurs (mâles). Il a été semé au printemps. 

Les fleurs du mois de juin 2021, dans le micro jardin urbain

Enfin, dernière floraison, celle du basilic cannelle. Il affiche ses fleurs violettes mi juin. C’est un peu tôt mais il a eu chaud. 
Les fleurs sont laissées en place pour les pollinisateurs qui ont besoin d’être attirés au jardin, et pour les laisser faire leur travail...

Les fleurs du mois de juin 2021, dans le micro jardin urbain

Voilà, le tour des fleurs est terminé.

Finalement, il y en a toujours plus que prévu...
Affaire à suivre....en juillet...

 

 

Pssst ! pour comparer avec les fleurs des années passées, c'est ici...

En 2020, il y avait des fleurs mellifère (lin rouge, coque lourde, vipérine) mais aussi une ipomée pourpre, qui ont disparu cette année (ou plutôt qui ont brulé au soleil et sous les vents violents du mois de juin 2021).

et en 2019, il y avait...peu de fleurs hormis la floraison des plants potagers. 

Le jardinier a t'il compris le rôle des fleurs dans l'éco système d'un jardin ???? Il semblerait que oui...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article