Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit : un micro jardin urbain en expérimentation

Le piment de guernika, un des autres célèbres piments du pays basque

31 Août 2020 , Rédigé par Nanie Publié dans #PIMENTS, #HISTOIRE(S)

Lors de mon passage par Espelette (le pays du piment de...), j’ai découvert plusieurs piments basques totalement inconnus....qu’il a fallu acheter et goûter illico presto, n'habitant pas à proximité.

Après quelques recherches, les piments basque ont finalement été débusqués, notamment le piment  basque espagnol : le piment Guernika. 

J'avoue que Guernica m'évoquait jusqu'alors le tableau de Picasso consacré à la guerre mais la ville de Guernica est aussi le berceau d'un piment typique. Il est aussi appelé "piment de Biscaye", région où il est cultivé.

C’est un piment d’une petite dizaine de centimètre, qui a été acheté vert  foncé (et se consomme vert). Il est alors immature, mais c'est à ce stade qu'il se mange.  
Sa chair est fine et il est rempli de nombreuses graines. 
Quand à son goût, il pique peu. 

Le piment de guernika, un des autres célèbres piments du pays basque

Je l’ai goûté cru, ce qui m'a laissé une impression "partagée" mais il est recommandé de le consommer cuit ou frit ( il faut avouer que cru, il est difficile à éplucher et à découper).

Comme le "piment d'Anglet", un autre piment du pays basque (mais côté français), il n'a d'intérêt gustatif, que cuit. 

Si le piment d'Anglet se mange principalement en axoa et en piperade, j'avoue ne pas encore savoir comment consommer le piment guernica. 

Il va falloir chercher un peu. 

A suivre donc...

psttt ! 

Les autres piments du pays basque, dernièrement découvert, sont ici ! 

On ne présente plus (quoique) le célèbrissime piment d'Espelette...

le moins célèbre, mais toutefois connu "piment d'Anglet" aussi appelé poivron doux des landes...

et le piment guindillas, un petit piment vert qui se consomme au vinaigre en pickles. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article