Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit : un micro jardin urbain en expérimentation

Semis de laitue, version "cressonnette marocaine", premier essai

29 Juillet 2020 , Rédigé par Nanie Publié dans #semis, #HYDROCULTURE

Voici un semis inédit, car je ne suis (malheureusement) pas copine avec la culture de la salade. 

Pourtant, la culture "par hasard" de plantules de batavia en hydroculture, et la taille impressionnante des salades, m'a donné envie de renouveler l'essai...

L'essai détaillé de ce semis, est ici...

Forte de ce succès imprévu, j'ai eu envie de tenter une autre salade. 

 

Après beaucoup d'hésitation, j'ai trouvée celle-ci : la cressonnette marocaine, une variété totalement inconnue, mais la forme de ses feuilles (qui peuvent être coupées une par une, comme les "salades à couper") m'a décidée. C'est une laitue qui se construit sur une tige (et non pas sur un coeur ou une pomme centrale, comme la batavia), d'où la possibilité de sélectionner ponctuellement les feuilles à consommer.

C'est une salade qui se sème de mars à août (un dernier semis est donc envisageable), et se récolte deux mois plus tard.

Un semis au coeur de l'été est donc possible.

C'est parti ! 

Les graines ont pris un bain d'une journée pour entamer la germination, puis elles ont été installées sur un bouchon de laine de roche, destiné au système d'hydroculture "vaxer" que j'utilise pour faire des essais de culture dans l'eau.... 

Semis de laitue, version "cressonnette marocaine", premier essai
Semis de laitue, version "cressonnette marocaine", premier essai

Les graines germées ont été installées sur un bouchon de laine de roche où elles ont commencé à afficher leurs deux premières feuilles. 

Pour encourager leur développement, les bouchons ont été mis dehors à l'ombre (mais à la lumière du jour)...grave erreur !!! 

 

En une nuit, la totalité des graines germée a disparu ! sous une trace brillante et baveuse qui ne fait pas de doute sur son auteur. 

Les limaces sont sorties de leur cachette. Comment ne pas y avoir pensé ! un orange a éclaté quelques heures avant. 

Elles n'ont pas raté l'opportunité de se nourrir avant de se rendormir...Punaise ! 

Il va falloir recommencer "in extremis"...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article