Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit : un micro jardin urbain en expérimentation

La recette avec un des légumes phare de l'été : les aubergines. Une petite "caponata"

11 Juillet 2020 , Rédigé par Nanie Publié dans #RECETTE

Voilà une recette avec des aubergines, que j'adore : la caponata.

C'est aussi une recette qui me fait regretter de ne pas avoir semé d'aubergine cette année encore, mais c'est un légume de saison dont il faut profiter maintenant (que les aubergines soient issues de son jardin, ou d'un champ inconnu).

((((Voilà aussi une piqure de rappel : acheter impérativement des graines d'aubergines pour l'été prochain))))

 

Bref, la caponata, kesako ? 

C'est une cousine de la ratatouille mais qui met au centre de ses saveurs, l'aubergine. 

Il n'y a ni courgette, ni poivron dans cette recette, mais des aubergines, des oignons, des câpres et les olives. 

C'est un peu long à préparer mais c'est très bon, et c'est un plat de légumes estivaux qui change de la classique ratatouille (néanmoins très bonne quand elle est préparée "maison"). 

On peut manger la caponata en version chaude ou froide et pourquoi pas, quand il en reste, en frittata (une omelette au four, remplie de légumes). 

Pour réaliser une caponata il faut 

- des aubergines (une par personne, environ)

- des oignons jaunes, 1/2 par personne (mais on peut en  mettre un peu plus)

- une branche de céleri

- des câpres (ou des caprons)

- des olives noires

- des pignons de pin (facultatif)

 

On faire d'abord cuire les aubergines coupées en cubes de 2 cm environ, dans un filet d'huile d'olive. 

En parallèle, on fait dorer et réduire les oignons finement coupés et la branche de celeri, coupées en petits cubes,  jusqu'à ce qu'il soient translucides. 

Quand les oignons et les aubergines sont dorés, on les rassemble dans un même faitout. On ajoute ensuite les câpres et les olives noires qui vont donner un peu d'acidité. 

Et on laisse cuire le tout doucement pendant une heure à feu doux, sous un couvercle. 

On peut rajouter des herbes de provence séchées ou mieux, du thym frais du jardin au début de la cuisson lente. Les herbes sont fondre dans les légumes. 

La présentation n'est pas celle d'un chef cuisinier, mais le goût vaut le détour.

La présentation n'est pas celle d'un chef cuisinier, mais le goût vaut le détour.

Et la version "frittata", est pour bientôt !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article