Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit : un micro jardin urbain en expérimentation

Suite des aventures de la bourrache autosemée en 2019, aperçu en février 2020

17 Mars 2020 , Rédigé par Nanie Publié dans #semis, #TECHNIQUE

L'an passé j'ai semé des graines de bourrache (bleue et blanche) avec un certain nombre de difficultés. 

La bourrache étant réputée comme mellifère et "repousse limaces", il m'a semblé indispensable d'installer de la bourrache dans le micro jardin urbain. Les limaces sont en effet mes pires ennemies car elles mangent tout ! Quant aux insectes, ils sont indispensables pour poliniser les plants semés avec amour au printemps.

Concernant la bourrache, il y a cependant un bémol, auquel je ne m'attendais pas ...une fois la bourrache installée, elle est invasive et très volumineuse. 

Les plantules de bourraches installées dans les jardinières et les pots l'été dernier sont devenues des buissons...qui ont caché les plantes installées autour d'elle.

L'avocatier a ainsi été presque totalement masqué par le plant de bourrache installé à son pied.  

Les feuilles de l'avocatier sont vert pale tandis que celles de la bourrache sont plus foncées

Les feuilles de l'avocatier sont vert pale tandis que celles de la bourrache sont plus foncées

Autre bémol concernant la bourrache, elle a tendance à puiser dans les réserves de la terre et "mange la ration" des voisins de jardinière, qui font alors pâle figure.

Cette année, j'ai donc décidé de la planter seule, isolée, avec l'idée d'utiliser son aspect "massif" et de ne plus le subir.

Deux des plantules de bourrache (bleue) recueillies aux pieds du plants mère de bourrache 2019, ont été repiquées dans une jardinière rectangulaire, mi février 2020. 

La jardinière en question est pauvre, il n'y a pas eu de compost ni d'engrais récemment. Je ne sais donc pas si la bourrache s'y plaira. 

Affaire à suivre...

Suite des aventures de la bourrache autosemée en 2019, aperçu en février 2020

Sinon, pour l'anecdote, la bourrache du micro jardin urbain a continué de fleurir tout l'hiver...Les fleurs bleues sont les seules à avoir subi le froid mordant de l'hiver sans disparaître totalement. 

Les fleurs de bourrache blanches ont plus peiné, mais dès février elles sont de retour et la plante est particulièrement en forme... La plante est tellement large qu'elle fait de l'ombre au plant de citronnelle, de persil plat, d'épinard fraise et aux crocus safran...dès le mois de février. 

Le plant de bourrache blanche prépare déjà de nouvelles fleurs
Le plant de bourrache blanche prépare déjà de nouvelles fleurs
Le plant de bourrache blanche prépare déjà de nouvelles fleurs
Le plant de bourrache blanche prépare déjà de nouvelles fleurs

Le plant de bourrache blanche prépare déjà de nouvelles fleurs

INSERT DU 10 MAI 2020

La bourrache blanche assidûment visitée par les abeilles ces dernières semaines, est fanée. Ses feuilles sont devenues marrons, ses boutons floraux sont vides et ses tiges sont creuses. 

Aussi elle a été coupé en petits morceaux (avec un sécateur) et laissée à la surface du terreau qu'elle occupait, pour servir de paillage...et aussi d'engrais à libération lente.

Suite des aventures de la bourrache autosemée en 2019, aperçu en février 2020Suite des aventures de la bourrache autosemée en 2019, aperçu en février 2020

pssst ! l'histoire du semis de bourrache blanche (de 2019) est ici ! 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article