Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit : un micro jardin urbain en expérimentation

L'année 2020 sera l'année du piment ou ne sera pas (dans le micro jardin urbain)

2 Avril 2020 , Rédigé par Nanie Publié dans #semis, #PIMENTS

Tous les ans je m'entiche d'une variété de végétal : tomate, poivron,  cornichon, courge...bref, d'une variété inconnue et savoureuse. 

Aussi j'en sème trop et le manque de place se fait rapidement sentir dans le micro jardin urbain.

Et tous les ans, je tente d'être plus raisonnable lorsque la période de semis commence au début du printemps. 

Cette année, j'ai eu envie de tenter des semis de piments en série. Non pas que je soit ultra fanatique du piment, mais c'est un défi technique stimulant...et puis manger ses propres piments cultivés sur son balcon lors des barbecues d'été, ça explose l'estime de soi....Tout est dit. 

 

L'automne dernier, après la belle saison, j'avais déjà la certitude de semer à nouveau du piment gorria, le piment cultivé à Espelette et qui me faisait rêver de loin.

Je pensais aussi semer à nouveau du piment de Cayenne, en vue de le transformer en "harissa maison", le "kiff" (il n'y a pas d'autre mot). 

Mais en parcourant les sites internet de vendeurs de produits pimentés, j'ai trouvé des graines encore jamais vues, y compris chez certains semenciers confirmés. Aussi, ça a commencé à me démanger sérieusement (d'autant que l'année 2019 aura été un succès inespéré dans la production de piment en pleine ville, sur un balcon). 

Aussi, des graines totalement inconnues ont été achetées après quelques hésitations : 

- du piment d'Anaheim, aussi appelé piment de Californie ou magdalena, un piment doux, crée à l'université du Nouveau Mexique. 

- du piment Ancho-poblano, un autre piment doux, cultivé au Mexique et qui change de nom selon son mode de consommation. Consommé cru, on l'appelle le piment Ancho, et en poudre, il devient "poblano"

- du "numex suave", un piment doux, crée pour le goût du consommateur...et des apprentis cultivateurs curieux, semble t'il...

- du piment "bishop crown", un piment totalement inconnu, en forme de soucoupe volante et assez fort, il est originaire de la Barbade. 

- du piment "cherry bomb" un piment assez doux, qui a la forme et la couleur d'une cerise et qui se consomme notamment farci.

- du piment "numex twilight" un piment arc-en-ciel décoratif et qui se consomme aussi.

- du piment "lemon drop" (aussi appelé goutte de citron), un piment assez fort aux arômes d'agrume.

- du piment d'Alep (ou aleppo), mon plus grand défi de l'année 2020. C'est un piment dont on vante tant la saveur et que j'ai longuement tenté de trouver, jusqu'au jour où...C'est un piment plus parfumé que piquant, plutôt doux et aromatique. Mais ses graines étant rares, je crains que le vendeur ne se soit trompé dans l'ensachage (ou qu'il ne m'aie trompée). 

- du piment "aji charapita", un autre grand défi de l'été 2020. C'est un piment que je ne connaissais ni de nom, du de goût, ni de...nulle part, jusqu'au ce que je lise que ce piment fort, possède des notes d'agrumes. Qui parle de saveur d'agrume, et ça fait "tilt". Ce piment ancien, et non modifié par l'homme est aussi présenté comme "le piment le plus cher du monde". Vu sa taille (celle d'une noisette, j'imagine le nombre de piments nécéssaire pour obtenir un kg). 

- du piment japaleno, un piment doux, très populaire au Mexique (s'il n'y avait qu'un piment là bas, ce serait lui). Il s'accommode de nombreuses manières et si j'en crois certains sources (il est LE piment à la base de la sauce sriracha). 

 

Voilà pour le "chili tour". 

En raison du nombre totalement délirant de variétés qui sont prévues, les autres variétés de tomate, n'auront qu'à se tenir à l'étroit, où une micro place sera disponible. 

En d'autres termes, si la production de piments de 2020, capote pour une raison ou pour une autre, le micro jardin urbain sera quasi désertique : l'année 2020 sera l'année du piment ou ne sera pas.

petit clin d'oeil à la jardinière de piments de Cayenne de 2019, qui a beaucoup produit, à ma grande surprise..

petit clin d'oeil à la jardinière de piments de Cayenne de 2019, qui a beaucoup produit, à ma grande surprise..

pssst ! les semis de piment 2020 sont détaillés ici  : 

- Le piment gorria (piment dit d'Espelette). 

Le piment "red peter peper" 

Le piment de Cayenne

Le piment d'Alep

Le piment "aji charapita", l'essai le plus enthousiasmant 

le piment d'anaheim

le piment "ancho-poblano" (qui n'a toujours pas germé...et qui ne germera sans doute plus). Tant pis...

le piment numex suave

Le Numex twilight 

le piment "bishop crown"

le piment "aji lemon"

le piment "cherry bomb" (toujours en germination)

sans oublier le "piment tomate" déjà testé l'an passé...

Et le petit dernier, qui a manqué de ne "pas voir le jour".

Le japaleno, un ultime coup de folie de dernière seconde. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Super blog
Félicitations
Répondre