Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit : un micro jardin urbain en expérimentation

Tentative de semis de piment d'Alep (aussi appelé Allepo ou Halaby), premier essai

19 Février 2020 , Rédigé par Nanie Publié dans #semis, #LES INSOLITES, #PIMENTS

Tous les ans, j'aime bien semer une variété inconnue dans le micro jardin urbain. 

L'idée est de tester un semis inédit, de découvrir une variété non commercialisée sur les étals des marchés et d'apprendre les subtilités d'un semis particulier (le basilic ne ne sème pas comme la courgette, qui ne se sème pas comme le piment...) 

L'an passé, des semis de piments ont été tentés, avec beaucoup de doute et d'espoir. Le piment est en effet, un peu difficile à obtenir, où du moins c'est un long périple semé d'obstacles. 

Le semis de piment de Cayenne de l'an passé, résume, toutes les étapes de ce semis de piment. 

Cette année, encouragée par ce succès modeste mais réel, je tente un nouveau piment inconnu : le piment d'Alep, aussi appelé "aleppo" ou halaby. 

Tentative de semis de piment d'Alep (aussi appelé Allepo ou Halaby), premier essai

Voici un piment que je ne connaissais pas : ni de nom, ni de goût. Mais j'ai entendu parler de sa douceur et son parfum. 

C'est un piment doux (sa force est estimée à 10 000 sur l'échelle de Scoville) mais il serait particulièrement aromatique et se marierait aussi bien avec les légumes qu'avec les viandes. 

Mais trouver des graines de ce piment, est un peu difficile. 

Il se cultive principalement sur place, mais un spécialiste (en ligne) du piment (en sauce, en graines et en plants) en proposait des graines ("à prix d'or" bien sûr) . 

Etant donné le coût, et sa rareté, ce sera le seul piment qui sera cultivé cette année dans le micro jardin urbain (en plus de l'inévitable et magnifique piment d'Espelette, mon coup de coeur 2019). 

Le sachet de piment d'Alep acheté, contient dix graines (au lieu de 30 à 50 graines dans les sachets de semences les plus courantes et "grand public"), autant dire qu'il ne faut pas rater son coup. 

Ce piment cultivé en région chaude a théoriquement besoin d'une température de 25 à 30 ° pour germer.

La température de la maison risque donc d'être un peu trop fraîche avec sa vingtaine de degrés. Peut-être faudra t'il placer le semis dans la cuisine, ou la chaleur sera un peu plus importante en raison de la cuisson des repas.

Pour la germination, il est recommandé de les entamer sur une pastille de coco. La pastille de coco garde en effet l'humidité et elle est stérile (pas de risque de pourrissement de la graine).

Les graines de piment d'Espelette (quant à eux, semé en janvier) ont patienté presque quinze jours pour germer. Voilà qui demande donc de la patience et de la persévérance.

J'ai aussi lu sur le site de ce vendeur spécialisé dans le piment, que certains piments pouvaient exiger plusieurs semaines, voire des mois, pour se décider à germer (c'est notamment le cas des "piments chinense", une des branches de la grande famille du piment). 

Allez, je croise les doigts. 

Les graines ont été commandées le 17 janvier et reçues le 24 janvier. 

Aussitôt reçues, elles ont pris un un bain pour entamer la germination (enfin, trois graines sur le sachet de dix graines...).

Le lendemain, les trois graines ont coulé, signifiant qu'elles sont viables (les graines qui flottent à la surface sont mortes, inutile de les semer). Les graines  qui ont coulé vont rester dans l'eau pour entamer la germination. 

Le 29 janvier, une première graine (rapidement suivie des deux autres) a germé, soit environ une semaine plus tard.

Tentative de semis de piment d'Alep (aussi appelé Allepo ou Halaby), premier essai

Une ébauche de tige sort de la graine. Voilà une bonne nouvelle (car je ne connaissais pas le fournisseur et je craignais de recevoir des graines non viables...ce qui est déjà arrivé).

Ce qui m'étonne un peu, c'est la rapidité de germination par rapport aux autres graines de piment (qui ont demandé entre deux et trois semaines pour germer). De plus, ces graines ont théoriquement besoin d'une chaleur plus importante que celle de la maison pour germer...voilà qui fait un cumul d'éléments un peu étrange.

J'espère qu'il n'y a pas eu d'erreur de variété dans le sachet de graines ! ce que je commence à redouter. Mais à présent, les dés sont jetés, il faut continuer à suivre la croissance de ces graines pour savoir de quelle variété il s'agit. 

Tentative de semis de piment d'Alep (aussi appelé Allepo ou Halaby), premier essai
Le piment d'Alep ressemble beaucoup au piment gorria en termes de couleur, de taille et de forme. Voilà donc à quoi il pourrait ressembler à terme.

Le piment d'Alep ressemble beaucoup au piment gorria en termes de couleur, de taille et de forme. Voilà donc à quoi il pourrait ressembler à terme.

Le 31 janvier, les trois graines germées ont été installées dans une pastille de coco réhydratée. 

Le 3 février, une première tige commence à traverser le terreau.

Le 5 février, deux tiges avec feuilles sont sorties. 

Le 10 février, les trois graines ont germé. Les plantules ont été repiquées dans une bouteille en plastique (la mini serre de fortune...qui fait des miracles pour les semis).

Le 18 février, l'ébauche des premières "vraies feuilles" est visibles sur les trois plantules (pour rappel :  les cotylédons, ne sont pas de vraies feuilles).

photos des plants de piment d'Alep, entre le 10 février et le 24 février 2020
photos des plants de piment d'Alep, entre le 10 février et le 24 février 2020
photos des plants de piment d'Alep, entre le 10 février et le 24 février 2020
photos des plants de piment d'Alep, entre le 10 février et le 24 février 2020

photos des plants de piment d'Alep, entre le 10 février et le 24 février 2020

Psssst ! j'anticipe (ou rêve par avance) mais dans l'hypothèse ou ces plants, produiraient des fleurs, puis des fruits, les fruits se sèchent très bien. Ce qui permet de les consommer toute l'année ;

Les trois plants de piments d'Alep, début mars
Les trois plants de piments d'Alep, début mars

Les trois plants de piments d'Alep, début mars

INSERT DU 06 MARS 2020

Les informations arrivent quand on ne les attend plus ! comme souvent ! 

J'ai donc appris par la suite que le piment d'Alep, est plus "fort" que je ne l'avais prévu, (au moins autant qu'un Cayenne, ma référence en matière de piment). J'espérais un piment un peu moins fort, cependant. 

C'est aussi un piment qui pousse sur un plant robuste, vigoureux et buissonnant (tout ce que j'aime) et qu'il se cultive aussi en pot (sur un balcon c'est donc possible).

Il tolérerait plus ou plus tous les climats (sauf le climat montagnard, il ne faut pas exagérer) et permettrait un récolte précoce dans la saison. 

L'an passé, les premiers piments de Cayenne étaient apparus en juillet !

En attendant, début mars, ils sont déjà plutôt de belle taille ! 

Aussi, ils ont été repiqués dans des godets individuels pour qu'ils terminent leur croissance tranquillement, sans plus être dérangé pendant un long moment.

Un des plants est particulièrement grand par rapport aux autres (fin mars, il mesure presque quinze centimètres). 

Tentative de semis de piment d'Alep (aussi appelé Allepo ou Halaby), premier essai
Tentative de semis de piment d'Alep (aussi appelé Allepo ou Halaby), premier essai
Tentative de semis de piment d'Alep (aussi appelé Allepo ou Halaby), premier essai
Tentative de semis de piment d'Alep (aussi appelé Allepo ou Halaby), premier essai

INSERT DU 24 MARS 2020

Après décompte de tous les plants de piments (il y en a 49 au total !), il y a cinq plants de piments d'Alep au total (car il y a eu plusieurs sessions de semis). 

Ils se portent tous bien à ce jour. 

Cependant, les sciarides, les mouchettes de terreau se sont invitées à la maison. Pour éviter qu'elles ne pondent dans le terreau leurs larves affamées, la surface du terreau a été recouverte de sable. 

Il y a donc, cinq plants de piments d'Alep, plus ou moins développés.
Il y a donc, cinq plants de piments d'Alep, plus ou moins développés.

Il y a donc, cinq plants de piments d'Alep, plus ou moins développés.

INSERT DU 08 AVRIL 2020

Clin d'oeil aux piments d'Alep qui commencent à sortir dehors en journée (ils sont installés dans la serre improvisée, avec les autres piments de belle taille).

Ce sont les plants les plus étoffés qui sortent pour le moment, car ils sont suffisamment fort pour aborder le soleil et la chaleur extérieurs.

Tentative de semis de piment d'Alep (aussi appelé Allepo ou Halaby), premier essai
Tentative de semis de piment d'Alep (aussi appelé Allepo ou Halaby), premier essai

INSERT DU 07 MAI 2020

Aperçu des plants de piment d'Alep. 

Il y a toujours cinq plants de piments en belle forme. Ils portent presque tous des fleurs, mais pas encore de fruits...

Tentative de semis de piment d'Alep (aussi appelé Allepo ou Halaby), premier essai

INSERT DU 21 MAI 2020

Les cinq plants de piments d'Alep, ont été repiqués (en quinconce) dans une grande jardinière rectangulaire (pour maintenir un maximum d'espace entre eux). 

Ils ont été installé dans un terreau enrichi en engrais corne et sang, et paillés avec de la fibre de coco. 

...et les premiers fruits sont là !

Tentative de semis de piment d'Alep (aussi appelé Allepo ou Halaby), premier essai

Les premiers fruits sont "carrés" et vert. 

Ils devraient s'allonger pour former une corne (comme les piments gorria). 

Tentative de semis de piment d'Alep (aussi appelé Allepo ou Halaby), premier essai
Tentative de semis de piment d'Alep (aussi appelé Allepo ou Halaby), premier essai

INSERT DU 10 JUIN 2020

Les cinq plants de piments sont particulièrement beaux et tous garnis de fruits. 

Tentative de semis de piment d'Alep (aussi appelé Allepo ou Halaby), premier essai

INSERT DU 19 JUIN 2020

Le premier piment commence à rougir. 

Il ressemble effectivement à un piment gorria, mais le piment d'Alep est plus petit. Il mesure une demie douzaine de centimètre. 

Avec les chaleurs annoncées pour la semaine prochaine, les piments d'Alep qui sont présent depuis un moment sur les plants, devraient commencer à rougir.

Tentative de semis de piment d'Alep (aussi appelé Allepo ou Halaby), premier essaiTentative de semis de piment d'Alep (aussi appelé Allepo ou Halaby), premier essai

INSERT DU 26 JUIN 2020

Le premier piment d'Alep arrivé à maturité a été cueilli. Il mesure un peu moins de 5 cm. 

En parallèle, le premier piment gorria mûr, a également été prélevé. Il mesure quant à lui une dizaine de centimètres.

Etant donné que ces deux piments sont visuellement très ressemblant, voici l'occasion unique de les comparer, au même stade de maturité.

"Il n'y a pas photo"...

Le piment d'Alep (à gauche) est nettement plus petit que le piment gorria (à droite). Mais ils ont la même forme et la même couleur.

Le piment d'Alep (à gauche) est nettement plus petit que le piment gorria (à droite). Mais ils ont la même forme et la même couleur.

A présent que les plants sont à leur taille "adulte" et qu'ils commencent à produire des fruits consommables, voici à quoi ils ressemblent fin juin 2020. Il y a une évolution étonnante depuis fin mai (voir photo plus haut).

Ce sont indéniablement les plus beaux plants de piments du micro jardin urbain. 

Le plus grand plant doit mesurer 80 cm de haut, mais c'est le plant le plus petit qui attend une bonne cinquantaine de centimètres qui a donné le premier piment Aleppo (d'une série que j'espère longue...)

Tentative de semis de piment d'Alep (aussi appelé Allepo ou Halaby), premier essai
Tentative de semis de piment d'Alep (aussi appelé Allepo ou Halaby), premier essaiTentative de semis de piment d'Alep (aussi appelé Allepo ou Halaby), premier essai
Tentative de semis de piment d'Alep (aussi appelé Allepo ou Halaby), premier essaiTentative de semis de piment d'Alep (aussi appelé Allepo ou Halaby), premier essai

Détail important (sans doute le plus important) : son goût !

C'est effectivement un piment plutôt doux : il pique gentiment ou du moins, il me semble nettement moins piquant que le piment d'Espelette, qui est lui, considéré comme "chaud" (le piment de Cayenne est quant à lui, considéré comme "torride").

Le piment d'Alep est légèrement âcre, il n'est pas fruité. C'est peut-être le goût fumé dont on parle lorsqu'il est séché et réduit en poudre...

Prochaine étape donc ! ... la récolte et la tentative de séchage...

Il faut attendre que les piments soient parfaitement mûrs, qu'ils aient leur taille adulte et leur couleur rouge basque, si éclatante. 

Encore un peu de patience...

INSERT DU 15 JUILLET 2020

Les piments rouge sont cueillis au fur et à mesure pour ne pas épuiser le plant, qui produit de nouvelles fleurs. 

Les piments d'Alep, sont en cours de séchage sur "une corde" (la méthode de pré-séchage du piment, utilisé pour le piment d'Espelette. Qui n'a pas vu les façades des maison recouvertes de cordes de piments rouge ???)

A ce jour, il y a une douzaine de piments en séchage sur leur corde. Je rajoute les derniers piments mûrs, en haut de la corde. 

Les piments du bas qui ont commencé leur séchage en premier sont déjà plus "rabougris"...

Tentative de semis de piment d'Alep (aussi appelé Allepo ou Halaby), premier essai

INSERT DU 05 SEPTEMBRE 2020

Les plants de piments d'Alep sont de plus en plus beaux. Ils sont couverts de piments rouges. 

Tentative de semis de piment d'Alep (aussi appelé Allepo ou Halaby), premier essai

Petit rectificatif concernant leur goût : ils sont bien piquants ! Il est possible que les premiers piments qui ont été goutés au début de l'été, n'étaient pas tout à fait mûrs, malgré leur jolie couleur rouge. Mais les piments dernièrement goûtés étaient aussi forts que les piments d'Espelette. Il faut donc les utiliser avec modération. 

A ce jour, les plants de piments d'Alep portent des piments rouge, des piments verts et des fleurs. Le cycle de production continue...

Tentative de semis de piment d'Alep (aussi appelé Allepo ou Halaby), premier essaiTentative de semis de piment d'Alep (aussi appelé Allepo ou Halaby), premier essai
Tentative de semis de piment d'Alep (aussi appelé Allepo ou Halaby), premier essaiTentative de semis de piment d'Alep (aussi appelé Allepo ou Halaby), premier essai

INSERT DU 27 OCTOBRE 2020

Les plants de pimentos d'Alep sont encore bien fournis et font mûrir les derniers piments (avec difficulté en raison de la fraicheur diurne comme nocturne).

J'avoue avoir tenté de sortir un des plants de son contenant, mais il est si solidement ancré que je crains de le blesser et de déchirer les racines. Les tiges sont boisées (aoutées), parfaites pour un hivernage, mais impossible de les sortir. 

De plus, je me demande où les installer tant ils sont grands. 

Faut-ils les laisser dehors avec un épais voile d'hivernage (sans doute insuffisant) ou tenter de les rentrer quand même. 

il y a eu tant de piments d'Alep en 2020, que j'ai pu en faire de le sauce sriracha ET du piment séché, sans oublier les piments consommés frais !

il y a eu tant de piments d'Alep en 2020, que j'ai pu en faire de le sauce sriracha ET du piment séché, sans oublier les piments consommés frais !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Bonjour,<br /> Avez-vous pu goûter le résultat final après séchage ? Merci !
Répondre
F
Bonjour, Les piments d'Alep séché n'ont pas encore été broyés pour en faire de la poudre de piment : la récolte de piments frais n'est pas encore terminée. Lorsque tous les piments frais auront été récoltés et auront séché (dans quelques semaines), ce sera l'heure de les goûter. En 2019, les derniers piments frais avaient été récoltés en décembre (c'était des piments d'Espelette). Il faut donc attendre encore. Ce sont les plants qui décideront de la fin de la saison. A ce jour, les plants de piments d'Alep font de nouvelles fleurs. A suivre donc ! Bonne journée.
E
Bonjour,<br /> Merci pour cet article sur le piment d'Alep. Je cherchais des graines pour pouvoir planter cette variété et je suis tombée sur votre blog. Quelle jolie surprise ! Est-ce qu'il y a eu des nouvelles depuis le 8 Avril ?
Répondre
F
Bonjour, merci pour votre gentil commentaire. Les plants de piments d'Alep cultivés en région "Auvergne Rhône Alpes" sont en belle forme, malgré l'éloignement de leur lieu de culture habituel. A ce jour, ils sont en fleurs mais n'ont pas encore formé de fruits. Ils me semblent avoir une forme un peu différente de celle des autres piments (un sommet avec un embranchement en forme d'étoile). Des nouvelles de piments Aleppo/Hallaby seront données, très bientôt !