Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit : un micro jardin urbain en expérimentation

Faut il acheter de nouvelles graines cette année ?

27 Janvier 2020 , Rédigé par Nanie Publié dans #METHODES

Le catalogue de mon semencier préféré est arrivé début décembre dans la boite aux lettres, au milieu des catalogues de jouets et de victuailles. C'est (me semble t-il), le plus beau catalogue de Noël imaginable pour un jardinier amateur. 

Sa lecture, en long en large et en travers, m'a donné envie de semer de tout...ou presque. 

Toutes les pages ont été annotées, des sachets de graines ont été entourés et un panier (qui ne sera jamais acheté) a été constitué sur un bon de commande qui ne partira pas...

La  lecture du catalogue de graines en plein hiver, au milieu du froid, du gris et de la pluie, peut-il avoir un autre effet ? surtout en période de Noël, où il fait bon de retrouver une âme d'enfant et de rêver de choses impossibles ? 

Bref, après réflexion...et rangement du bac à graines, le verdict est presque sans appel. 

Il reste beaucoup de graines de l'année dernière, et la place étant limitée (sur le balcon), il faut faire des choix. 

Le semis de légumes asiatiques (mibuna et cie...) si tentant, aura-t-il de la place entre les pieds de tomates et de piments (les incontournables de l'été) ? Rien n'est moins sûr !

Le basilic si attractif acheté l'an passé (notamment le basilic cannelle et le basilic anis) et semé avec enthousiasme, a été très productif...mais n'a pas été utilisé. Il a séché sur son plant. Je n'ai pas trouvé d'utilisation de ce basilic très parfumé qui m'a demandé tant d'attention. 

Les radis si facile à cultiver produisent tant de graines chaque année, qu'il n'est plus utile d'en racheter (idem pour les tomates et les piments).

Le casier à graines, pourtant récemment rénové pour y mettre tous les sachets de graines rangés de ci de là, déborde déjà (oui, oui, c'est possible) !

Est-il envisageable de ne pas se laisser tenter du tout par un petit sachet de graines ? Non, une fois encore. 

Il faut être raisonnable mais non pas se frustrer ! 

La découverte d'une variété inconnue est si agréable qu'il est impossible de ne pas semer un plant inconnu, juste par curiosité, ou pour apprendre. 

Le semis d'un plant indispensable et épuisé, autorise aussi un rachat (je n'ai plus de courgette jaune ! la courgette du "tian de légumes"  de l'été 2019).

Un autre petit truc ? un petit arbuste ? un petit poivrier ? Faire du poivre sur un balcon, ce serait dément, non ? 

Affaire à suivre...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article