Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit : un micro jardin urbain en expérimentation

Les ventes éphémères de plantes, un moyen de se procurer des plantes courantes pour deux cacahuètes (ou presque)

13 Décembre 2019 , Rédigé par Nanie Publié dans #ASTUCES, #LE COIN DES GONES

Les "plants addicts" sont de plus en plus nombreux...et de plus en plus regardant sur ce qu'ils achètent, tant au niveau de la qualité que du prix. 

Les réseaux sociaux et les communautés de "plants addicts" sur le net, se parlent, montrent leur collection...et échangent parfois souvent leurs bons plans pour obtenir de beaux plants...à prix raisonnable. 

Depuis plusieurs mois (voire années), il existe dans les grandes villes des ventes éphémères de plantes dans des locaux vides et loués pour une journée par des grossistes du végétaux. 

On y trouve des plantes assez communes, mais néanmoins très belles et surtout à des prix très nettement inférieurs que ceux pratiqués en jardinerie, voire même dans les grandes surfaces (où les plantes souffrent beaucoup de la lumière violente et de l'absence d'arrosage, et ne se remettent parfois pas de cette transition). 

Aussi, après un passage via un réseau social très connu (dont je me méfie habituellement), j'ai découvert qu'une vente éphémère de plantes avait lieu dans ma ville, le lendemain. Voilà l'occasion de voir à quoi ressemble une foire aux végétaux de qualité et à bas prix. 

Une fois sur place, le local est très minimaliste (comme l'accueil).

Le personnel en caisse ne connait pas les prix des plantes, ni de quelle plante il s'agit (difficile de demander un conseil d'entretien).

Il n'y a un seul membre du staff, qui connait les plantes et leurs besoins (autant dire qu'il est ultra sollicité par les visiteurs venus exprès pour trouver la "perle verte" qui manque à leur collection). 

Mais la personne à la caisse me rassure en me disant que sur le communauté "plants addicts", il y a les conseils des "jardiniers amateurs du dimanche" qui sont une mine de renseignements utiles...

Je quitte donc le local un peu perplexe mais néanmoins contente...jusqu'à ce que je me rende compte qu'une réduction (affichée sur le devanture) n'a pas été accordée ("pour deux plantes identiques achetées, la troisième offerte").

Ceci dit, pour moins de vingts euros, je repars avec sept plantes en bon état, dans les coloris que je souhaitais et avec des idées de terrariums plein la tête. 

Les ventes éphémères de plantes, un moyen de se procurer des plantes courantes pour deux cacahuètes (ou presque)

Autre bonus imprévu de cette visite sur ce site de vente éphémère : j'ai appris le nom de plantes que j'avais acheté il y a plusieurs mois en grande surface et qui malgré leur identité inconnue, vivent tranquillement sur leur étagère, à la maison. 

J'ai notamment découvert le nom de la plante qui a été "habillée en kokedama" l'hiver dernier...

C'est un "dracena marginata bicolore", une plante assez commune, mais impossible à identifier jusqu'ici, malgré des recherches. 

En d'autres termes, c'est une variété de palmier, aussi appelée dragonnier...et qui n'aime pas avoir les pieds humide (ça tombe bien, le kokedama s'arrose peu)....

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article