Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit : un micro jardin urbain en expérimentation

Les mini concombre à confire ou "cucamelon", les informations manquantes, enfin !

14 Octobre 2019 , Rédigé par Nanie Publié dans #TECHNIQUE, #ASTUCES, #FRUITS, #LES EXOTIQUES

Cet été, j'ai semé un peu par hasard et surtout par curiosité des "mini concombres à confire", dont les graines ont été achetées chez un semencier spécialisé. 

Les mini concombres sont des concombres de la taille d'une grosse olive, mais qui se mangent comme des cornichons au vinaigre. 

L'expérience était facile et inédite, l'essai a donc été réalisé. 

Si le premier semis s'est révélé trop fragile, le second a dépassé mes espérances. 

L'histoire détaillée du semis est ici :

Mais si la croissance et la production des "mini concombre" s'est révélée  assez facile, il a été bien plus difficile de trouver des informations sur son origine et ou sur les préparations culinaires à lui associer. 

Malgré des recherches sur le net, pas de trace de ce mini concombre !

...jusqu'à ce que je le voie en photo, en couverture d'un ouvrage à la médiathèque de quartier. 

Il est présenté dans un ouvrage consacré aux légumes et fruits insolites et facile à cultiver (lien en fin d'article).

Les mini concombre à confire ou "cucamelon", les informations manquantes, enfin !

Voilà ce que j'en ai retenu !

Le mini nombre à confire est aussi appelé "cucamelon" ou melon de souris, et il est originaire d'Amérique du Sud (comme son nom le laisse un peu deviner...).

Ce "cucamelon", est effectivement facile de culture, lorsqu'il trouve les conditions de forte chaleur et d'humidité. Dans ces conditions, il peut se développer à une vitesse impressionnante (c'est que qui s'est passé dans le micro jardin urbain, en quelques semaines, les plants ont explosé en taille). 

Comme le concombre classique, il forme des lianes et des vrilles qui lui permettent de s'accrocher à ses voisins (et pourquoi pas, de former un rideau végétal ?)

Mon plant s'était d'ailleurs accroché au "citronnier caviar" et au "basilic rustique" qui étaient à proximité. 

Aussi, je songe déjà à (pourquoi pas) l'installer en tant que brise-vue, pour se protéger du regard des voisins à la belle saison (petit diaporama pour se donner une idée de ses capacités "occultantes", ci dessous). 

Les mini concombre à confire ou "cucamelon", les informations manquantes, enfin !
Les mini concombre à confire ou "cucamelon", les informations manquantes, enfin !
Les mini concombre à confire ou "cucamelon", les informations manquantes, enfin !
Les mini concombre à confire ou "cucamelon", les informations manquantes, enfin !
Les mini concombre à confire ou "cucamelon", les informations manquantes, enfin !

Le cucamelon se sème au printemps, au chaud (la chaleur d'un appartement) et s'installe dehors au printemps (après endurcissement), pour produire des fruits qui se récoltent lorsqu'ils ont la taille d'un grain de raisin. 

Il est conseillé de planter les graines à la verticale (chose qui semble"logique" mais qui n'est pas indispensable). La germination peut être un peu longue ( quatre semaines dans des conditions non idéales). Je me rappelle aussi du "loooong départ" de mes plantules.

Avantage inconnu de ce plant : il tolère bien la soif (aussi il a traversé sans encombre les deux épisodes de canicule de l'été 2019) 

 

Autre détail bon à savoir, le plant peut être déterré à l'automne, hiverner à l'abri du gel et de l'humidité et...repartir en terre au printemps suivant. iI donnerait une production plus importante. Les racines peuvent être conservées dans de la fibre de coco ou de la vermiculite. 

Les mini concombre à confire ou "cucamelon", les informations manquantes, enfin !

Sinon, concernant le topo cuisine (qui est la finalité de l'agriculture, quand même !)... 

On peut les utiliser un peu comme on le souhaite. 

En salade, on peut les insérer avec des petits légumes type tomate cerise (ça doit être très joli, en plus !)

En confiture...pourquoi pas !

Ou en picckle, ce que j'ai testé un peu par hasard et "par défaut" cette année, avec un vinaigre sucré-salé et des herbes aromatiques fraîches. Les pickles se conservent alors dans un récipient hermétique stérilisé, entre trois et six mois dans le réfrigérateur.

Psssst ! 

Le livre qui donne des informations sur les fruits et légumes insolite (dont le cucamelon) c'est celui-ci. Facile, il y a la photo du "cucamelon" en couverture !

Le potager insolite, 50 fruits et légumes exotiques à cultiver, Marabout .

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article