Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit : un micro jardin urbain en expérimentation

Les avocatiers du micro jardin urbain, que sont-ils devenus ?

15 Juillet 2020 , Rédigé par Nanie Publié dans #ARBRE

Il y a une majorité de plants "annuels" dans le micro jardin urbain. 

Ce sont des plants de fruits ou légumes, semés et qui à partir d'une graine forment un plant au printemps, fleurissent, fructifient en été et meurent de froid à l'automne suivant. 

Mais il y a aussi quelques plantes vivaces, dont je n'aurai pas parié sur la longévité et qui pourtant "saison après saison", s'endorment et se réveillent. 

C'est notamment le cas des avocatiers. 

Il y a plusieurs plants d'avocatiers, dont les noyaux ont été plantés et qui ont produit de jolis petits arbustes, qui vivent à l'intérieur l'hiver et à l'extérieur entre le printemps et l'automne. 

Petit panorama sur les avocatiers semés...il y a deux, trois ou quatre ans peut-être....

Impossible par contre de savoir quelle était la variété de l'avocat, du haas, probablement. 

Le plus beaux plant et le plus vieux, est ressuscité en 2019 après un hiver 2018 dans la neige, un été 2019 sous les punaises de soja. 

C 'est un guerrier ! 

Cette année encore, il est de retour ! mais il a encore subi des altérations. 

Au sortir de l'hiver, le sommet du tronc est noir. Il n'y a pas de doute à avoir, le sommet du tronc est mort, mais la base est vivante. Le sommet abîmé a donc été taillé et l'avocat refait des feuilles plus bas sur le tronc. 

Il a reçu une dose d'engrais "corne et sang" qui lui avait fait du bien l'an passé. 

Voilà donc un arbre qui rapetisse avec l'âge. Mais il est toujours là ! C'est un survivant, qui mérite un peu plus d'attention.

Les avocatiers du micro jardin urbain, que sont-ils devenus ?

Il y a eu plusieurs avocatiers qui n'ont pas survécu à l'hiver malgré un bâchage dans du papier bulle, et un arrosage régulier. C'était prévisible, mais il y a eu des exceptions...

Il y a encore un avocatier, qui est né cet hiver à l'intérieur, et dont le tronc (la tige centrale) est bien (trop) haut. Il a reçu lui aussi, l'engrais "corne et sang" au début du printemps, et a été installé dehors, où il restera au moins jusqu'à l'automne. 

Les avocatiers du micro jardin urbain, que sont-ils devenus ?
Les avocatiers du micro jardin urbain, que sont-ils devenus ?

pssst ! les mésaventures de l'avocatier numéro un (celui qui rapetisse avec l'âge) et sa rencontre avec les punaises de soja est ici...

et sa "résurrection" après son premier hiver dehors est ici...

Vu la longévité de l'avocatier "numéro un", il va falloir peut-être penser à lui donner un vrai nom. Numéro un, c'est un peu sommaire pour un ancien combattant...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article