Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit : un micro jardin urbain en expérimentation

Encore des pépins germés dans le micro jardin urbain, mais qu'est ce que c'est ?

22 Mars 2019 , Rédigé par Nanie Publié dans #GERMINATION, #PEPINS ET NOYAUX

Tous les printemps, des pousses caractéristiques d'arbuste sortent de terre. 

Il y a les arbustes "adultes" qui se rabougrissent en hiver jusqu'à quasiment disparaître (comme la pivoine) et qui se réveillent, ressortent de terre un jour, alors qu'on s'était habitué à leur absence. 

Et il y a les pousses qui naissent au printemps grâce aux noyaux semés dans la terre froide et humide.

Depuis plusieurs années, j'aime bien enfouir des noyaux et des pépins dans la terre dehors à l'automne, car de nombreux pépins et noyaux ont besoin d'un passage au froid intense et prolongé pour pouvoir se réveiller au printemps (c'est ce qu'on appelle " la levée de la dormance")

L'histoire détaillée de ces semis de pépins et noyaux, est ici :

Et le printemps 2019 ne fait pas exception. 

Des "bébés" tiges sortent des jardinières, au milieu du persil, de la roquette et de la menthe où ils ont été laissés à l'automne dernier.

Mi-mars, cinq plantules identiques sont sorties de terre simultanément.

En observant bien la terre autour des plantules, j'ai retrouvé des noyaux de mirabelle (la petit prune jaune cultivée en Lorraine) ouverts en deux. 

Ainsi après plusieurs années d'échecs successifs, les noyaux de mirabelle seraient-ils en train de germer enfin ? 

A deux exceptions près (l'an passé), des dizaines d'essai ont été tenté les années passées, et les noyaux de mirabelle ont obstinément refusé de s'ouvrir. 

Encore des pépins germés dans le micro jardin urbain, mais qu'est ce que c'est ?
Encore des pépins germés dans le micro jardin urbain, mais qu'est ce que c'est ?

Punaise ! j'avais oublié que dans une jardinière "spéciale pépins et noyaux", j'avais "jeté" des dizaines de pépins en vrac (ou presque), à l'automne dernier. 

La terre humide avait été recouverte de mousse, récoltée sur un mur en pierre. 

La mousse a permis de maintenir une certaine humidité et aujourd'hui...tadam !

Encore des pépins germés dans le micro jardin urbain, mais qu'est ce que c'est ?
Encore des pépins germés dans le micro jardin urbain, mais qu'est ce que c'est ?
Encore des pépins germés dans le micro jardin urbain, mais qu'est ce que c'est ?
Encore des pépins germés dans le micro jardin urbain, mais qu'est ce que c'est ?
Encore des pépins germés dans le micro jardin urbain, mais qu'est ce que c'est ?
Encore des pépins germés dans le micro jardin urbain, mais qu'est ce que c'est ?

Il y a tant de pépins germés qu'il est difficile de les compter !

Il y en a peut-être une cinquantaine au total, entre ceux qui ont percé la mousse et ceux qui sont à la surface de la terre mais encore cachés par la mousse. 

Comment les reconnaitre (hormis les pépins de poire qui ont été semés à leur emplacement désigné par l'étiquette) ? 

Il y a des noyaux de mirabelle et de cerise, dont le noyau est assez similaire en taille et en aspect, celui de cerise semble légèrement plus rond que celui de la mirabelle qui est un peu plus plat. 

Il y a aussi des pépins de pomme, mangées en quantité industrielle, sans oublier les pépins de grenade. 

Bref, tant de "plantules surprises", c'est ce qui s'appelle "être débordée par le succès". 

Affaire à suivre (en images)...

Fin avril, les noyaux germés ont plusieurs feuilles et cachent les étiquettes

Fin avril, les noyaux germés ont plusieurs feuilles et cachent les étiquettes

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article