Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit : un micro jardin urbain en expérimentation

Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier

28 Janvier 2019 , Rédigé par Nanie Publié dans #HIVERNAGE

Petit tour d'horizon (ou "plant tour") des plantes qui germent, ont germé, se portent bien et dépérissent pour certaines, dans le micro jardin urbain. 

La qualité des photos laisse à désirer mais la lumière grise de l'hiver est difficile à gérer. Certaines photos restent un peu floues malgré de nombreuses prises.

On va commencer par les germinations en cours, qui sont relativement peu nombreuses cet hiver par rapport à l'hiver dernier.

L'hiver dernier j'avais effectué de nombreux semis de pépins d'agrumes qui ont prospéré au delà de mes espérances. Une trentaine de plants sont nés mais trop  de plants (et d'entretien) a nuit à la bonne santé de chacun de ces petits plants fragiles...

Cette année, en janvier 2019, les semis ont été plus rares et plus...ciblés. 

Parmi les semis qui me tenaient à coeur : celui de pépins de citron caviar !

Voici des pépins qui m'ont donné du fil à retordre.

Contrairement aux autres pépins d'agrumes qui m'ont habituée à des résultats  trop productifs, le pépin de citron caviar est plus "délicat". 

Un semis a été tenté au printemps dernier avec des pépins achetés à un particulier. S'en était suivi, un résultat nul, aucune germination ! Quelle frustration. 

Mais après réflexion (et observation) j'ai noté que les pépins d'agrumes frais germent mieux. Les pépins de citron caviar semé, ont donc été récolté sur... l'arbuste de la maison qui a produit contre toute attente une bonne demie douzaine de citrons caviar qui contenait chacun 4 à 5 pépins. 

Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier
Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier
Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier
Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier

Parmi les autres, semis d'agrumes : Les pépins de combava. Ils vont bien, ils végètent mais sont en vie derrière leur fenêtre à la lumière, à l'intérieur.

Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier

Les pépins de pamplemousse rose végètent également.

Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier

Parmi les semis test de cet hiver, il y avait aussi : 

plusieurs rhizomes de curcuma, qui ont commencé à pourrir. Aussi ils et ont été installé sur le balcon où ils ont séché. Peut-être repartiront ils du bon pied au printemps (le curcuma traverse aussi une période de repos végétatif). Un seul plant n'a pas pourri et pousse tranquillement à l'intérieur. 

Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier
Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier
Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier
Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier

Autre semis d'aromatiques : Les basilics pourpre et thaï  semés en décembre pour faire un test. Les plantules continuent de pousser tranquillement. Malgré une chaleur moyenne de 20 degrés, la présence de la lampe de croissance leur permet de ne pas "filer", et les premières vraies feuilles sont en formation. 

Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier
Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier

Les arbustes d'agrumes

Le citronnier caviar porte encore deux beaux citrons que j'attend de voir changer de couleur. Ils sont toujours verts et devraient théoriquement devenir brun (si les citrons correspondent bien à l'étiquette qui est attachée à l'arbre).

Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier

Le kumquat se porte comme un charme, ses fruits commencent à jaunir.

Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier
Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier
Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier

L'ananas bouturé continue de végéter. Pas de maladie pour le moment, je l'arrose très peu car il aime la sécheresse.

Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier

Les anones (pépins germés) végètent également, pas de signe de pourriture pour le moment. Elles sont arrosées avec beaucoup de modération une fois par semaine.

Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier
Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier

Les deux caféiers, végètent également. Certaines feuilles sèchent sur les rebord mais ça semble normal.

En tous cas, ils profitent de la température stable de l'intérieur ce qui leur convient parfaitement. Ils sont aussi arrosé une fois/semaine avec de l'eau de pluie à température ambiante (de la maison) ou de l'eau déminéralisée. Pas de calcaire pour les caféiers !

Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier
Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier

Le théier n'aime toujours pas l'hiver à l'intérieur mais il a toujours quelques feuilles, même s'il en a perdu certaines.

C'est théoriquement un plant qui doit pouvoir supporter le froid extérieur, mais il est encore bien petit et j'ai préféré ne pas l'exposer à un froid trop dur aussi vite. S'il passe l'été et qu'il s'étoffe, peut-être ira t'il rejoindre les autres plants endurcis sur le balcon.

Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier
Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier

Les baobabs nains du Sénégal sont toujours au nombre de trois (un baobab a péri l'été dernier). Les trois autres ont gardé leur feuillage ont traversent l'hiver à l'intérieur, arrosés avec beaucoup de modération.

Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier
Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier
Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier
Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier

Le terrarium a vu disparaitre une des deux plantules de fittonia (une espèce qui semble bien difficile à cultiver), le piléa "silver tree" va bien ainsi que la plantule de café. 

Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier

Le kokedama ne bouge pas. Il ne semble pas se dessécher. Je le roule dans l'eau de pluie de temps en temps pour humidifier la mousse. 

Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier

Les citronniers (issus de pépins germés) qui vivent à l'extérieur, poussent comme "Alice au pays des merveilles" (dans tous les sens). Ils poussent en largeur, en hauteur, de travers, mais ils se plaisent là où ils sont. Il ne faut pas les tailleur en hiver surtout ! Il faudra leur redonner un peu de charpente au printemps.

Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier
Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier

Le persil plat et le cerfeuil végètent mais ne gèlent pas. 

Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier
Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier

Le thym dort comme la belle au bois dormant. Il s'étale et  attend le réveil.

Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier

Le romarin dort aussi tranquillement. Il se tient droit comme un I et attend lui aussi le printemps.

Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier

La sauge s'est aussi endormie et elle est encore utilisée en plein hiver (une ou deux feuilles de sauge dans un ragout de viande blanche, c'est topissime) !

un micro plant de sauge a été trouve dans le pot de fleurs comestibles de l'été dernier (????)
un micro plant de sauge a été trouve dans le pot de fleurs comestibles de l'été dernier (????)

un micro plant de sauge a été trouve dans le pot de fleurs comestibles de l'été dernier (????)

Les crocus safran ont fait de jolies feuilles fines, et se sont arrêtées. Les bulbes ont été semé à la dernière seconde, et je ne m'attendais pas à une réussite. 

Mais les feuilles sont bien vertes, et qui sait. Peut-être au redoux ????

Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier

Les lavandes sont défleuries mais n'ont pas trop souffert du froid pour le moment.

Petit aperçu des plantes du micro jardin urbain, fin janvier, bilan pré-printanier

Bref, pour le moment, il n'y a pas de maladie terrible qui se serait abattue sur les plantes, pas de disparition de plantules en série, pas de champignon, pas trop de sciarides (les terribles mouchettes de terreau), pas encore de vague de froid glaciaire sur les plantes qui vivent dehors, mais l'hiver n'est pas fini...

A suivre...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article