Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit : un micro jardin urbain en expérimentation

Essai de germination de graines de passiflore, prélevées dans la rue, en région Nouvelle Aquitaine...

10 Septembre 2018 , Rédigé par Nanie Publié dans #GRAINES

Depuis quelques semaines j'observe les arbres fleuris un peu partout, dans les parcs urbains, les jardins botaniques et même... sur le bord des routes.

Ces arbres accrochés au "bitume" abandonnés aux bons soins de la nature sont d'ailleurs particulièrement bien portant (sans doute aussi que les graines qui ont utilisé les failles du bitume pour s'installer, sont des "battantes"). 

 

Bref, sur ces arbres fleuris et colorés certaines fleurs sont déjà avancées et même "en fruit". En d'autres termes, les graines sont en préparation pour l'année prochaine. 

Et lorsque je pense à graine, impossible de ne pas rêver de reproduire ces plants éblouissants. 

Aussi pourquoi ne pas prélever quelques graines de ces arbres publics condamnés à périr en place ? 

Cet été j'ai notamment croisé (en Nouvelle Aquitaine), de magnifiques buissons de passiflores bleues avec de beaux fruits orangés parfaitement mûrs. 

Essai de germination de graines de passiflore, prélevées dans la rue, en région Nouvelle Aquitaine...

Voilà bien longtemps que je n'en n'avais pas vu en telle quantité et en telle santé.

Ces plants de passiflores semblent sauvages, ils poussent sur des grillages dans les rues. Les racines sortent littéralement du bitume.

Essai de germination de graines de passiflore, prélevées dans la rue, en région Nouvelle Aquitaine...
Essai de germination de graines de passiflore, prélevées dans la rue, en région Nouvelle Aquitaine...

Voilà qui donne l'impression d'une fleur invasive mais elle est si belle. 

Il y a deux ans, j'avais tenté le semis de passiflore via un grainetier professionnel. Le résultat avait été nul. 

D'après certaines sources, les graines seraient viables quelques semaines, au mieux quelques mois. L'idéal serait donc de semer des graines de passiflores quasi fraiches. 

L'occasion étant trop belle, j'ai prélevé des graines sur des fruits cueillis dans la rue. 

Les graines ont été patiemment nettoyées (le nettoyage est à lui seul une épopée : les graines sont enveloppées dans une poche de liquide rouge visqueuse et particulièrement collante). Il faut réellement s'armer de patience et de minutie pour recueillir la graine noire qui s'y cache. 

Essai de germination de graines de passiflore, prélevées dans la rue, en région Nouvelle Aquitaine...Essai de germination de graines de passiflore, prélevées dans la rue, en région Nouvelle Aquitaine...

Les graines ont ensuite été mises à tremper plusieurs jours en plein soleil pour espérer ramollir la coque de la graine. 

Puis les graines ont été mise en terre.

Et là....surprise ! 

Après un mois d'exposition à la chaleur et l'humidité, des pousses sont apparues. 

Ces pousses auront-elles le temps de grandir suffisamment pour passer le cap de l'automne et de l'hiver à l'extérieur ? 

La passiflore bleue est rustique, c'est à dire qu'elle peut supporter des températures franchement froides sur plusieurs mois. Cependant, je doute que les plantules supporteront l'hiver dehors. Il faudra sans doute les rentrer à l'intérieur. 

Essai de germination de graines de passiflore, prélevées dans la rue, en région Nouvelle Aquitaine...
Essai de germination de graines de passiflore, prélevées dans la rue, en région Nouvelle Aquitaine...

Insert du 19/09

En regardant la germination des graines de passiflore, il faut se rendre à l'évidence. 

Toutes les graines germées ont dû "couler" dans un coin du pot  lors d'un arrosage. 

Aussi les plantules sont très serrées les unes contre les autres. Il va falloir "éclaircir" un peu ce semis. 

"Eclaircir" signifie aussi sacrifier certaines graines germées. Il faut garder les plus prometteuses et jeter les moins feuillues. 

Les plantules ont du été séparées au maximum. 

Certaines ont été installées dans des caissettes de semis en tourbe et d'autres réinstallées dans des pots en moins grand nombre. 

Affaire à suivre...

Essai de germination de graines de passiflore, prélevées dans la rue, en région Nouvelle Aquitaine...
Essai de germination de graines de passiflore, prélevées dans la rue, en région Nouvelle Aquitaine...

INSERT DU 20 AOUT 2020

On vient de me demander comment se portaient les passiflores issues de graines récoltées dans la rue en 2018. 

Comment souvent, l'été facilite la germination des graines les plus récalcitrantes, mais l'automne et sa fraîcheur croissante (ainsi que son manque de luminosité) est un cap difficile pour de nombreux végétaux. 

Les passiflores n'ont pas fait exception. Elles se sont étiolées sous le froid, les unes après les autres. 

Après réflexion, je pense qu'il aurait fallu éviter de séparer les plantules, issues des graines germées. Le dernier repiquage en godets individuels, a sans doute été un obstacle de plus (et de trop) à leur croissance.  

Autre erreur, les laisser dehors à l'automne, alors qu'elles sont encore très frêles. 

Bref, il aurait fallu les rentrer à l'intérieur et leur donner un peu de lumière d'appoint.

En d'autres termes, il aurait peut-être fallu les cultiver à l'intérieur la première année, jusqu'à ce que les plants soient suffisamment développés pour affronter la chaleur de l'été, la fraîcheur de l'automne et le froid de l'hiver. 

Pssst ! le premier essai de passiflore réussi c'est ici...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Bonjour !
Belle expérience ! Merci pour les détails !
Qu'est il arrivé aux plants à l'automne ?
Un ami qui connaît mon amour pour les passiflores vient de m'offrir quelques fruits.
Répondre
B
Je laisse pourrir les fruits sur la terre d'ans un pot. Lorsqu'ils sont oranges. L'année suivante c'est la garantie de nouveaux pieds robustes. Tout resté dehors. Juste au pieds d'un mur. A l'abri du vent.
Dans une région où les gelées restent fréquentes. Le Centre.