Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit : un micro jardin urbain en expérimentation

Semis de melon et pastèque (en juillet) pour le test (sans espoir de produire du fruit)

25 Juillet 2018 , Rédigé par Nanie Publié dans #GRAINES, #ETE

Tous les ans, il est vivement recommandé de commencer ses semis estivaux en avril-mai voire en février. 

Et parfois, ces semis précoces prennent froid, pourrissent, "filent", bref prennent un faux départ. 

Cette année encore, je tente (et teste) un semis très tardif de melon et pastèque en sachant pertinemment que les fruits n'arriveront pas à maturité avant le froid. Mais au vue de l'insuccès des semis printaniers, je me dis qu'un été chaud et un automne doux pourrait réserver des surprises. 

De plus, l'an passé, les plants qui avaient résisté au froid et à l'humidité avaient fleuri...puis plus rien. 

Cette année, les graines prélevées l'an passé sur les fruits du commerce, ont été plantés à l'ombre (car il fait particulièrement chaud au soleil) et copieusement arrosés. 

Au bout de trois jours, les graines sortent de terre. 

 

le pot des melons est rond, et celui des pastèques est carré
le pot des melons est rond, et celui des pastèques est carré
le pot des melons est rond, et celui des pastèques est carré
le pot des melons est rond, et celui des pastèques est carré
le pot des melons est rond, et celui des pastèques est carré

le pot des melons est rond, et celui des pastèques est carré

Les pépins de melon et pastèques (ratés) 2017 sont ici...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Y
Et alors du coup, ça a donné quoi ?
Répondre
F
Les pastèques poussent très lentement mais les deux plants sont en vie. Ils commencent seulement maintenant à faire des vrilles pour s'accrocher. Il est peu probable qu'il y ait fructification...mais on ne sait jamais.
N
Hello Nanie,
Ton essai m'intéresse, je suivrai avec plaisir les étapes que tu voudras bien partager sur ton blog.
Cette année j'ai semé mes tomates très tard à cause de la météo essentiellement et mes plants sont + petits mais ont presque rattrapé leur retard de quasi 2 mois.
Je partage également ta philosophie et espère que cet engouement s'amplifiera au fur et à mesure !
A bientôt et bon succès,
naturelle
Répondre
F
Merci beaucoup Naturelle. Effectivement, un semis tardif rattrape parfois rapidement son retard, mais il faudra quand même un automne doux pour espérer des fleurs et des fruits. La nature aura encore le dernier mot. A suivre donc. Bonne journée....