Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit : un micro jardin urbain en expérimentation

Le potager d'intérieur en hiver, bonne idée ou pas ?

12 Février 2018 , Rédigé par Nanie Publié dans #HIVERNAGE, #TECHNIQUE

Depuis plusieurs semaines, une vague de promotion d'un set de jardinage indoor a envahi les médias et les magasins. 

Ce kit de culture indoor pour les aspirants jardiniers urbains en mal de légumes frais est composé d'herbes aromatiques à faire pousser en toutes saisons (mais surtout l'hiver). 

Après les kits de pousse de champignons (déjà testé, voir liens en fin d'article), on nous propose le kit de pousse d'aromatiques. 

Ces kits sont notamment vendus dans les enseignes d'électroménagers en raison du dispositif lumineux nécessaire à la croissance des végétaux l'hiver.

Après observation du kit, il s'agit de graines à suspendre dans un pot, lui même baignant dans un substrat enrichi, le tout placé sous une lumière artificielle blanche.

Voilà de quoi séduire le jardinier urbain qui peine à supporter l'hiver et son manque de lumière. 

C'est indéniablement une agréable manière d'être (déjà) un peu au printemps. 

 

Seul hic, et de taille....le prix !

Il faut compter environ cent euros pour l'installation de base, pour trois plants....ce qui revient à 30 euros pour un pied de basilic. 

Ce basilic vaut de l'or ! Même si l'argument est que l'on peut bénéficier de trois mois d'herbes aromatiques, le coût me semble exagérément important.

Pour cette somme, on peut acheter un plant d'arbre ! 

Si le kit contient beaucoup de pièces tant matérielles que végétales, ce qui explique son prix par le coût de l'assemblage, en pesant le pour et le contre, je penche pour le "contre".

Y aurait-il une alternative au semis intérieur de cette enseigne ? 

Essais en cours....et affaire à suivre.

 

 

Quant aux kits de champignons à cultiver à l'intérieur, c'est ici !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article