Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit : un micro jardin urbain en expérimentation

J'arrête les semis en hiver, c'est une catastrophe !

19 Février 2018 , Rédigé par Nanie Publié dans #GRAINES, #HIVERNAGE

L'hiver est si long qu'il est difficile de patienter jusqu'au printemps pour semer des graines. 

Aussi cet hiver, saison des agrumes méditéranéennes et des fruits exotiques oblige (il y a peu de fruits en hiver dans l'hexagone), des pépins d'agrumes, litchis, pitaya, anone et autre curiosités, ont été achetés, et semés avec enthousiasme. 

Quelle erreur !

Si la germination est en effet facile à produire à l'aide d'un peu de terreau, d'humidité et de chaleur, bientôt l'absence de lumière ne permettra pas aux jeunes plants affamés de transformer la lumière en glucose (de réussir la photosynthèse en somme). 

Comment donc faire pour semer des pépins d'agrumes en "pleine saison" (c'est à dire l'hiver) et faire en sorte qu'il y ait suffisamment de lumière pour ne pas faire péricliter les semis ? 

Punaise !

Après avoir exposé les semis à la lumière directe du soleil derrière une fenêtre (lumière voilée), certains plants déclinent irrémédiablement tandis que d'autres se battent pour vivre. 

Faut-il continuer à semer et regarder les plantules agoniser pour vivre pour attendre le printemps et se priver des fruits de la saison hivernale ? 

Voilà un dilemme insurmontable...à moins que....le manque de lumière soit compensé par des lumières artificielles ? 

Affaire à suivre....

photo du grenadier qui tente désespérement de trouver de la lumière et qui produit du feuillage pour en capter le plus possible (technique de survie)

photo du grenadier qui tente désespérement de trouver de la lumière et qui produit du feuillage pour en capter le plus possible (technique de survie)

Il y a les plants qui souffrent...comme ici....

et ceux qui s'installent...comme là

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article