Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit : un micro jardin urbain en expérimentation

L'heure de rentrer les végétaux fragiles a sonné (mais où vais je les ranger ?)

6 Octobre 2017 , Rédigé par Nanie Publié dans #HIVERNAGE

Tous les ans, c'est avec tristesse que je constate que les jours dimimuent, ainsi que la luminosité, et que (logiquement) le fraicheur se réinstalle. Le soleil s'éloigne de la terre (ou du moins éclaire l'autre moitié de la terre, l'hémisphère sud, qui fête Noel à la plage...voilà qui fait aussi rêver). 

Bref, les plantes sorties sur le balcon au printemps vont devoir rentrer au chaud pour ne pas souffrir du froid cet automne et cet hiver. 

Si certaines plantes ont besoin de fraicheur ou de froid pour entrer en dormance pour mieux se réveiller au printemps, certaines autres risqueraient de ne pas se réveiller après un hiver trop froid. 

Aussi parmi les semis réussis, il va falloir trier ceux qui pourront traverser l'hiver à l'extérieur et les autres. 

Si certaines plantes supportent le froid jusqu'à zéro ou moins 10 degrés (comme le grenadier), certains autres ne sont pas adaptés (comme l'avocatier, originaire du Mexique). 

Les boutures d'ananas ont été les premiers à rentrer (au Costa Rica d'où ils sont originaires, les ananas se subissent pas de températures sous les 10 degrés). 

Il va aussi falloir trouver une place à la multitude de semis de papaye qui ont (trop) bien poussé. sans doute faudra t-il ne garder que les plus prometteurs et abandonner les autres. Il y a plus de 25 plants !

Le plant de thé de Chine a aussi devoir rentrer au chaud. Ceci dit, il ne s'est jamais aussi bien porté depuis que les températures ont baissé (l'été a été bien chaud et sec et le thé aime l'eau..)

Les plants de citronnier vont aussi rentrer (même si les arbres adultes tolèrent l'hiver, les petits plants risqueraient de ne pas être suffisamment résistant).

Les abricotiers, pêchers et pommier vont passer un nouvel hiver dehors (l'an passé, ils avaient bien vécu le froid). Ils auront quand même le droit à un voile d'hivernage pour les protéger un minimum. Le voile sera ôté au printemps ou lorsque les températures se seront bien radoucies. 

Le myrtillier va passer son second hiver dehors, sous voile d'hivernage également. 

Quant aux petits aromatiques (comme le basilic ou la coriandre), pourquoi ne pas les rempoter et les rentrer au chaud ? Ils parfumeront peut-être la cuisine ? 

Détail important au sujet des plants qui resteront dehors cet hiver. Malgré le voile d'hivernage et l'humidité ambiante, il ne faut pas oublier d'arroser un minimum les plants ! Voilà un oubli qui a failli me coûter plusieurs plants l'hiver dernier. 

Heureusement que chaque saison apporte aussi son lot de leçons !

Retour au chaud pour les boutures d'ananas, d'avocat, pour les petits aromatiques comme le basilic ou la coriandre, pour les semis de papaye, pour le plant de thé...
Retour au chaud pour les boutures d'ananas, d'avocat, pour les petits aromatiques comme le basilic ou la coriandre, pour les semis de papaye, pour le plant de thé...
Retour au chaud pour les boutures d'ananas, d'avocat, pour les petits aromatiques comme le basilic ou la coriandre, pour les semis de papaye, pour le plant de thé...
Retour au chaud pour les boutures d'ananas, d'avocat, pour les petits aromatiques comme le basilic ou la coriandre, pour les semis de papaye, pour le plant de thé...
Retour au chaud pour les boutures d'ananas, d'avocat, pour les petits aromatiques comme le basilic ou la coriandre, pour les semis de papaye, pour le plant de thé...

Retour au chaud pour les boutures d'ananas, d'avocat, pour les petits aromatiques comme le basilic ou la coriandre, pour les semis de papaye, pour le plant de thé...

Petit aperçu des plants à l'arrivée du printemps...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article