Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit : un micro jardin urbain en expérimentation

L'automne c'est aussi le moment de reproduire ses fraisiers (ou de les laisser faire) via la méthode du marcottage

13 Octobre 2017 , Rédigé par Nanie Publié dans #BOUTURES, #AUTOMNE

A l'arrivée de l'automne, les semis se raréfient, les récoltes se terminent ou se disséminent. Bref, c'est un peu triste, mais il reste encore quelques petits travaux à réaliser en vue du printemps prochain. 

 

Parmi ces travaux automnaux à réaliser (d'après les lectures de sites consacrés au jardinage), il y a les boutures de fraisiers. 

Les plants de fraisiers ont en effet une durée de vie limité trois ans en moyenne, et il faut penser à les renouveler pour pouvoir croquer de belles fraises l'été suivant. 

La bouture du plant de fraisier est enfantin, et presque inutile...tant la nature fait bien les choses. 

Les fraisiers ont en effet tendance a produire spontanément des stolons (des branches gigantesques qui vont s'enraciner à un point, formant une nouvelle plante identique au plant mère). 

La seule difficulté dans le bouturage (ou en l'occurence, le marcottage) des fraisiers, consiste à démêler les stolons qui parfois sont si nombreux entre plants, qu'il devient difficile d'y voir clair. 

Certains stolons peuvent même, s'enraciner à plusieurs endroits de la tige. Mais pour que chaque stolon s'enracine, il ne faut pas le laisser se démultiplier outre mesure (question de ressources aussi). 

Ces rejets utilisent les réserves de la plante-mère, et pour obtenir des plantules assez solides pour traverser l'hiver, il faut bien répartir les forces. 

Et pour y voir clair, on utilise un sécateur dont la lame à été désinfectée pour recadrer un peu ces boutures autonomes et parfois pullulantes (c'est aussi pour cette raison que les producteurs de fraises recouvrent le sol des fraisiers de bâches noires, pour éviter des champs de fraisiers qui ressembleraient à une forêt sauvage...si, si...) 

un stolon de fraisier (une tige qui s'étend au sol et s'enracine au niveau d'une feuille) et "festival" de stolons dans lequel il va falloir faire un peu de ménage...
un stolon de fraisier (une tige qui s'étend au sol et s'enracine au niveau d'une feuille) et "festival" de stolons dans lequel il va falloir faire un peu de ménage...

un stolon de fraisier (une tige qui s'étend au sol et s'enracine au niveau d'une feuille) et "festival" de stolons dans lequel il va falloir faire un peu de ménage...

Les fraisiers à croquer sont ici...

Autres exemples de "vie végétative" ici...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article