Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit

L'art de l'arrosage, c'est pas pour les enfants

19 Juin 2017 , Rédigé par Nanie Publié dans #TECHNIQUE

Quel jardinier urbain débutant imaginerait qu'arroser ce n'est pas un travail enfantin ? 

De l'eau dans un arrosoir, on renverse et hop, c'est fini ! (voilà aussi pourquoi les enfants aiment autant arroser les plantes : trop fastoche !)

Hé bien non. On n'arrose pas "à la louche" un peu tous les jours, mais au contraire. 

L'arrosage ce n'est pas une science mais presque (disons plutôt un "art"). 

Pour résumer en une phrase choc : l'arrosage (c'est comme les antibiotiques) c'est pas automatique.

aie, aie, aie !

il va falloir encore apprendre le pourquoi du comment pour espérer voir prospérer ses plants (c'est bien joli de faire germer des graines, mais si la plant ne pousse pas correctement c'est quand même dommage). 

Donc, il faut savoir qu'on arrose pas de la même manière les arbres, les plants, les fleurs mais encore qu'il y a des distinctions au sein même des plants...

 

C'est un peu comme le choix de la terre pour planter. Certains plants se plaisent dans tous les types de terre, d'autres préfèrent la terre acide (comme les fruitiers "baies rouges"), d'autres ont besoin d'apport d'engrais réguliers...

 

Bref, l'arrosage ça coule pas de source. 

Après avoir fait beaucoup de bêtises en terme d'arrosage (avec le petit arrosoir design très mignon mais clairement insuffisant), il a fallu passer aux choses sérieuses.

 

Il existe plusieurs techniques pour arroser : 

 

On peut arroser par dessus la terre ou par dessous.

L'arrosage par le dessus ne demande pas d'explication particulière, l'eau est versée sur le pied du plant ou de l'arbre. Certains plants n'aiment pas avoir les feuilles mouillées (c'est le cas des tomates) notamment la nuit, car les feuilles ne séchant pas, les maladies peuvent s'installer (champignons). 

 

Les plantes en pots peuvent s'arroser par le dessous. On installe une soucoupe d'eau 'large contenance) sous le pot et on laisse la terre s'imbiber (on n'hésite pas à laisser la plante boire plusieurs heures). On peut remettre de l'eau à plusieurs reprises si la plante est un peu desséchée ou qu'il fait particulièrement chaud. C'est la technique qui permet de donner de l'eau directement aux racines. 

 

On peut aussi arroser directement sous la terre de jardin en utilisant des tuyaux microporeux que l'on enterre. C'est une installation un peu longue mais l'arrosage se fait au goutte à goutte et il y a moins d'évaporation d'eau. 

 

Car qui dit arrosage, dit aussi problème de l'évaporation d'eau. Inutile d'arroser copieusement si l'eau s'évapore dans l'heure. 

Aussi il est préférable d'arroser aux heures "fraiches" de la journée et non pas en plein soleil le midi. En plus les plantes n'aiment sans doute pas les douches froides en plein soleil.

Il faut donc arroser tôt le matin ou enfin d'après midi pour que les plantes puissent boire avant le soleil brulant du jour ou la fraicheur de la nuit. 

Pour éviter l'évaporation de l'eau, on peut aussi "pailler" les plants avec du paillis, des écorces de bois, coques de cacao ou film noir posé sur la terre (notamment pour les plants de fraisiers). 

Enfin, une fois que l'on a compris, à quelle heure arroser, comment garder l'eau en quantité suffisante pour que la plante en profite, encore faut-il savoir à quelle fréquence arroser. 

 

Sous un ciel nuageux ou sous un soleil brûlant, les plantes n'auront pas la même soif.

Inutile non plus d'arroser tous les jours les arbres en pleine terre, l'eau reste sous terre même si la surface est sèche. Les plants en pot auront plus tendance à se dessécher que les plants en terre, car le pot contient moins d'eau et que la terre cuite comme le plastique dont sont fait les pots, laissent passer l'air et l'eau.

 

Enfin, information bête et méchante : quand on sait comment arroser, encore faut-il savoir avec quelle eau, on arrose ses plantes ? 
L'eau courante du robinet étant souvent relativement calcaire (selon les régions), les plantes boivent de l'eau calcaire.

Aussi est-il utile, lorsqu'il pleut, de tenter de capter quelques litres d'eau de pluie dans des poubelles ou des pots (propres), la meilleure et la plus naturelle qui soit (sauf en cas de pollution particulièrement forte). Il faut donc aussi surveiller le degrés de pollution de l'air. 

 

Bref, si l'arrosage ressemble (un peu) à un jouet, c'est plutôt un jeu, dont il faut apprendre les règles pour pouvoir espérer gagner (quelques légumes...)

L'art de l'arrosage, c'est pas pour les enfantsL'art de l'arrosage, c'est pas pour les enfantsL'art de l'arrosage, c'est pas pour les enfants

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article