Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit

Semis de poivron/piment, deuxième essai

24 Mars 2017 , Rédigé par Nanie Publié dans #GRAINES, #LEGUMES

Le poivron est un cousin de la tomate, que nous tentons de cultiver (chaque fois, de mieux en mieux) dans notre micro potager urbain.  

Le poivron comme la tomate est une plante annuelle (qui ne vivent qu'une seule année, ou ne produisent qu'au cours d'une saison), et qui poussent vite.

Il ne faut donc pas rater la date du semis pour espérer produire un fruit ou un légume pendant l'été. Il faut quatre mois pour qu'une graine de tomate produise un fruit, donc inutile de planter en juin (sauf si on habite en climat tropical et que l'on peut récolter en octobre).

Pour les poivrons, le temps de production est encore plus long : il faut six mois de bons traitements pour espérer manger sa production...

 

Cette année, en plus des tomates, nous avons donc planté quelques graines de poivrons doux des landes.

Ce sont des poivrons qui ressemblent à des piments (mais sans le feu). 

L'an passé, nous avions fait germé des dizaines de plants mais faute d'en avoir sacrifié, aucun plant n'a eu suffisamment d'espace pour se développer. 

Cette année donc, deux graines ont été plantées en mini serre (façon bouteille) devant une fenêtre, exposée au soleil. Ainsi, pas de lutte pour l'espace. 

Si les tomates sont sorties de terre en quelques jours, j'ai cru que les graines de poivrons semées en même temps (mais dans deux serres différentes), étaient stériles. 

Erreur ! Le poivron germe plus lentement que la graine de tomate. Il aura fallu presque quinze jours pour que les poivrons montrent le bout de leur tige. 

Deux tiges sont donc sorties, l'une après l'autre. 

Les feuilles du poivrons sont un peu différentes de celles de la tomate. Les feuilles du poivron sont allongées et pointues tandis que celles de la tomates sont plus arrondies (petite astuce pour reconnaitre les plants au premier coup d'oeil). 

Maintenant, il va falloir les surveiller comme le lait sur le feu, car leur culture est apparement plus compliquée que celle de sa cousine ronde. 

Donc, chaleur, lumière et une humidité constante....

A suivre...

Diaporama en cours de construction..

Semis de poivron/piment, deuxième essai
Semis de poivron/piment, deuxième essai
Semis de poivron/piment, deuxième essai
Semis de poivron/piment, deuxième essai
Semis de poivron/piment, deuxième essai
Semis de poivron/piment, deuxième essai

psssst, l'an passé, si la culture de poivron délibérée s'était soldée par un échec, un plant de poivron a grandi tout seul sans aucun soin, en catimini pendant les vacances. ça alors !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article