Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit

Planter des pépins de grenade directement prélevés sur les fruits, essai numéro un

13 Mai 2016 , Rédigé par fannyassmat Publié dans #PEPINS ET NOYAUX, #LES EXOTIQUES, #ARBRE

La germination des pépins et noyaux est une aventure presque plus passionnante que celle des graines. 

Les graines sont petites et fragile (donc) perméables et germent relativement vite en quelques jours et quelques semaines. 

Mais lorsqu'il s'agit de faire germer des noyaux, une autre aventure faite de patience et d'espérance commence. 

 

Après avoir tenté de faire germer des noyaux de fruits d'été (pêche/brugnon/abricot/mirabelle), et avoir réussi une série de germination sur des noyaux abricots et pêches, j'ai décidé de tenter de produire un autre arbre estival. 

Ce sont les étals des marchés qui en ont décidé, en proposant de jolies grenades rouges.

La grenade est un fruit qui pousse sur un arbre présent dans les pays "méditérannéens". 

Après consultation de dossiers sur le net et dans des ouvrages spécialisés, voici ce que j'en ai retenu et appliqué.

 

Première étape : on prélève les pépins de grenade sur une grenade fraiche (mais très mûre). 

Les pépins ressemblent à de petits raisins, ils sont constitués d'une graine entourée par une membrane pleine de jus. 

Pour les prélever, le mieux est de couper la grenade en deux, de la retourner côté peau et de la frapper avec une cuillère dure. Les pépins tombent alors facilement.

Deuxième étape : La préparation des graines de grenade. 

Selon les informations, il est conseillé de créer une dormance artificielle aux graines (en les mettant au réfrigérateur plusieurs jours, voire semaines) pour les inciter à se réveiller aux beaux jours du printemps. 

J'ai quant à moi, "oublié" les graines de grenade 3 semaines au fond du réfrigérateur dans un bocal (en compagnie de pépins de pomme, aussi amateur d'une sieste hivernale).

Troisième étape : le semis en mini serre ou à l'intérieur 

On sème les graines de grenade "refroidies" dans un terreau à semis (spécialement adapté aux jeunes pousses).

Les graines ne doivent pas être enterrées trop profondément (car elles puissent leur énergie, limitée, dans leurs réserves de graine, avant de trouver l'air et de se puiser de l'énergie dans la  lumière). On parle de deux à trois fois la taille du pépin.

Les pépins ont donc été plantés dans de petits godets dans une mini serre en polycarbonate et exposé à l'extérieur (nous sommes au printemps). Ce printemps étant frais, la serre est indispensable.

Et un jour, la plantule sort (ou les plantules, car deux graines ont germé).

Les premières feuilles de la plantule ne ressemblent à aucune autre : on dirait des petits oreilles d'éléphant.

Les secondes feuilles sont pointues, et la troisième paire de feuilles émerge.

 

A présent, les plantules de grenade poussent à leur rythme à l'extérieur, toujours dans leur mini serre.

A suivre... (diaporama en construction continue)

Grenade fraiche et plant de grenade germée de quelques semaines, à suivre...photos prises entre avril et août 2016
Grenade fraiche et plant de grenade germée de quelques semaines, à suivre...photos prises entre avril et août 2016
Grenade fraiche et plant de grenade germée de quelques semaines, à suivre...photos prises entre avril et août 2016
Grenade fraiche et plant de grenade germée de quelques semaines, à suivre...photos prises entre avril et août 2016
Grenade fraiche et plant de grenade germée de quelques semaines, à suivre...photos prises entre avril et août 2016
Grenade fraiche et plant de grenade germée de quelques semaines, à suivre...photos prises entre avril et août 2016

Grenade fraiche et plant de grenade germée de quelques semaines, à suivre...photos prises entre avril et août 2016

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

poly 11/07/2017 16:22

super!

Donah 06/04/2017 02:15

Comment obtenir des fruits mûrs pour planter?