Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit

Planter un rizhome de gingembre, essai numéro un

3 Juillet 2015 , Rédigé par Nanie Publié dans #GERMINATION, #LES EXOTIQUES

Parmi les bouturages faciles à réussir figurent notamment la racine de gingembre. 

Ce bouturage est si facile que même les enfants peuvent y arriver (avec un peu de patience cependant). 

La principale difficulté est précisément d'attendre que ça germe. 

Voila qui est à la fois peu et beaucoup ;

Il est conseillé de prendre un rhizome de gingembre bien frais, bien gonflé (pas ridé), pour en faire une jolie plante et éventuellement (ou surtout) en consommer les racines "rejets". 

Il est possible de faire germer sa racine de gingembre dans l'eau (comme pour le noyau d'avocat) ou directement dans la terre. 

 

Technique numéro un (testée) : germination/bouturage dans l'eau

Le rizhome a été installé dans une bouteille d'eau en plastique, à moitié immergé. 

Comme pour l'avocat, il faut placer des cures dents sur la plante mère afin de la maintenir seulement à moitié immergée. 

Des excroissances (germes verts) doivent apparaître en quelques jours, sans grande difficulté. 

Mais, la chaleur estivale aidant, le rizhome va commencer à s'effriter dans son eau, pourtant changée régulièrement (afin d'éviter les bactéries, champignons, moisissures). Il semble "moisir". 

les excroissances cessent. L'essai s'apparente à un échec. 

 

Technique numéro deux (en relais de la technique de bouturage en eau): la terre. 

Je place donc ensuite le rizhome partiellement germé dans la terre, à une faible profondeur. Le rizhome est allongé sur sa longueur. 

Persuadée, que l'essai va s'arrêter là en raison de l'altération du rizhome dans l'eau, je l'oublie et "laisse faire la nature" (qui souvent fait bien les choses). 

Entre les arrosages naturels par l'eau de pluie, et la chaleur, une tige finit par traverser la terre, environ un mois plus tard. Ça alors ! 

Quelques jours après la première tige, un rouleau de feuilles sort de terre (un peu comme celui du bananier).

le plant est ensuite rempoté dans un pot en terre cuite (une matière poreuse qui laisse respirer la terre). 

Aujourd'hui le rizhome ressemble à ça (environ un mois et demi après le début de la germination)...et j'espère qu'il va continuer à se développer. 

 

Affaire à suivre...

Gingembre de un mois et demi et le même quinze jours plus tard
Gingembre de un mois et demi et le même quinze jours plus tard

Gingembre de un mois et demi et le même quinze jours plus tard

Le autres bouturages en terre et en eau, c'est ici : 

 

l'avocat

http://leblogbotaniquepetitapetit.over-blog.com/2015/05/faire-germer-un-noyau-d-avocat.html

la patate douce 

http://leblogbotaniquepetitapetit.over-blog.com/2015/06/faire-d-une-patate-douce-une-plante.html

Les branches de thym (en cours)

 

Clin d'oeil à la nature qui tend à se reproduire naturellement: 

L'exemple des fraises. Merci les fraises ! 

http://leblogbotaniquepetitapetit.over-blog.com/2015/05/les-fraisiers-de-l-ete-en-pot-et-en-graines.html

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article