Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog botanique de Nanie, petit à petit

Les premiers semis en intérieur (avant le printemps), la technique de la bouteille

27 Février 2017 , Rédigé par Nanie Publié dans #GERMINATION, #GRAINES, #TECHNIQUE, #RECYCLAGE

Le printemps arrive, et les outils de jardin démangent ?

 

Peut-être est il temps de se lancer dans des semis en intérieur. 

 

S’il est recommandé un minimum de chaleur et de lumière, il n’est pas forcement nécessaire  d’investir dans des lampes fluorescentes ou un système de chauffage coûteux (pour ce qui est de semis domestiques destiné à son petit jardin urbain). 

 

Il existe une méthode plutôt efficace pour lancer ses semis un peu plus tôt : la « technique de la bouteille ». 

Les amateurs de récupération connaissent bien cette technique efficace et quasiment gratuite pour amorcer la saison des plantations et peut-être obtenir des plants plus solides et résistants. 

 

La "technique de la bouteille" consiste à utiliser une bouteille en plastique transparent comme serre d'intérieur pour démarrer des semis plus précocement (on coupe la bouteille en deux à la moitié de sa hauteur, de manière à pouvoir la remplir de terre, de graine et d'eau). 

 

L’avantage de cette technique est qu’elle ne demande pas d’investissement et que les résultats sont assez probants : la température dans la bouteille étant plus élevée qu'à l'air libre, les semis lèvent plus facilement. 

Et le repiquage des plants plus grands (car démarrés dès février), doit « théoriquement » permettre de replanter des plants plus grands, plus forts et qui produiront plus tôt dans l’année. 

 

Faut-il rajouter quelques chose ? 

 

Pour le choix des bouteilles, mieux vaut privilégier les grandes bouteilles de 2 litres (les bouteilles plus petites laissent rapidement trop peu de place aux plantules qui poussent). Les bouteilles à sodas sont mes préférées.

 

Il est aussi possible d'utiliser des petits conténaires de 5 litres qui permettent alors de semer plusieurs graines par récipients. 

 

Derniers détails pour utiliser au mieux cette technique de la bouteille : il faut semer une seule graine par bouteille (en raison de la place limitée), et utiliser de préférence un terreau à semis (léger et plus facile à "percer" pour le "bébé plante"). 

 

Dans le cas où il n'y a pas de terre à semis à disposition immédiate, on peut utiliser de la terre ordinaire mais "propre" : une terre déjà utilisée est susceptible de contenir des champignons ou autres maladies fatales aux semis.   

 

La "technique de la bouteille" permettant de faire monter la température de la terre, inutile de mettre ses semis au soleil direct (sous peine de les faire "cuire), le rebord d'une fenêtre lumineuse suffit amplement. 

Et si de la condensation apparait dans la bouteille, aérer un peu le récipient en ouvrant le "couvercle", pour permettre à la terre de ne pas rester trop humide et éviter de développer des champignons...

 

Bon semis de printemps !

Les premiers semis en intérieur (avant le printemps), la technique de la bouteille

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article